Mardi 25 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le 4G d’Orange est encore une fiction

C’est une technologie annoncée tambour battant comme avantage comparatif d’Orange-Mali sur son principal concurrent Malitel.

Il s’agit notamment des données de quatrième génération promises par la société en même temps qu’elle arrachait le renouvellement de sa licence au Mali. Depuis, rares sont les usagers qui peuvent attester de l’effectivité de la 4G.

Elle devrait se distinguer par des opérations beaucoup plus rapides et, pour ce faire, les puces adaptées au nouveau système ont été massivement distribués à la clientèle, qui se morfond toujours d’attente de l’activation réelle du nouveau système. Plusieurs fois interpellé par la clientèle qui piaffe d’impatience, le premier opérateur de téléphonie n’a eu pour toute réponse que de semurer derrière une explication peu satisfaisante : une couverture de la capitale en dents de scie.

En clair, les installations sont fonctionnelles dans certains secteurs du district et ne le sont pas dans d’autres. Alors question : avec tant de labeur pour la seule dimension de la capitale à quand la couverture de la totalité du pays en 4G ? Quoi qu’il en soit, Orange a tout intérêt à faire preuve de plus ponctualité dans un contexte désormais marqué par une concurrence à trois au lieu de deux.

Source: Le Témoin

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

Dougoukolo Alpha Oumar Ba-Konaré, Psychologue clinicien : « L’identité peule apparaît comme un épouvantail symbolisant la menace djihadiste. Pourtant, cette identité est bien trop hétérogène pour établir un lien aussi simple ».

Les Peuls focalisent actuellement l’attention du fait de l’instrumentalisation de certains d’entre eux par des groupes fondamentalistes tentant de s’implanter localement dans le Sahel.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Délégation gondwanaise à l’ONU

25 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Afrique : Faut-il s’inquiéter des investissements chinois ?

25 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018