Mardi 12 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

CEDEAO : les Premières Dames se réuniront pour la protection des droits de l'enfant

Un forum des Premières Dames de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), sur l'éradication de la fistule obstétricale en Afrique de l'Ouest et la protection des droits de l'enfant, se tiendra le 5 octobre prochain à Niamey, capitale nigérienne, a-t-on appris dimanche à Cotonou de source officielle.

Ce forum permettra de faire un plaidoyer pour le renforcement du partage d'expériences pour l'élimination des mutilations génitales féminines en Afrique de l'Ouest, et de formuler une recommandation sur l'intégration de la lutte contre ces pratiques au Cadre législatif protégeant les droits des femmes et des filles dans les Etats membres de la CEDEAO.

Cette même rencontre contribuera au renforcement de l'engagement politique des Premières Dames sur les solutions opérationnelles à mettre en œuvre dans l'espace CEDEAO sur l'ensemble des trois problématiques sus-indiquées. Elle sera également consacrée à la lutte contre les mutilations génitales féminines, et l'impact des violences basées sur le genre, les femmes et les jeunes en Afrique de l'Ouest.

"En dépit des progrès enregistrés au Burkina Faso, en Gambie et au Sénégal qui se sont dotés de lois pour lutter contre ces mutilations, et qui ont vu le nombre de femmes victimes de ces pratiques baissé sensiblement, les chiffres sur les mutilations génitales féminines restent élevés dans d'autres pays, notamment au Mali, en Guinée, au Niger et au Nigeria", affirme un communiqué de la CEDEAO.

Cette rencontre de Niamey est conjointement organisée par la Commission de la CEDEAO et la Première Dame du Niger, Lalla Malika Issoufou, avec le soutien de partenaires intervenant dans le domaine de la protection de l'enfant et de la femme.

Elle sera précédée d'une réunion des experts, les 2 et 3 octobre ainsi que de celle des ministres, le 4 octobre 2017 ; et aura pour invitée d'honneur la présidente du Liberia, Mme Ellen Johnson Sirleaf, en raison de ses diverses réalisations en faveur de la femme.

Source : Xinhua 02/10/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017