Vendredi 22 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: MonElu, l'application pour une meilleure participation citoyenne

La nouvelle application pour smartphone MonElu vise à rapprocher les députés de leurs électeurs. Elle permet aux citoyens d'interpeller les hommes politiques via une sorte de messagerie instantanée.

L'application MonElu n'est plus ni moins qu'une application de messagerie, sauf que celle-ci a été pensée pour faciliter les échanges entre citoyens et députés. « Le citoyen, s’il est lettré, peut le faire à travers un message écrit. S’il n'est pas lettré, il peut le faire à travers un message vocal. L'élu en question reçoit son message, et immédiatement, il est en mesure d'y répondre d’une façon claire et en temps réel », s'enthousiasme Bakary Sidibé, le chargé de projet de la fondation Tuwindi.

Dans la salle aujourd'hui, Abdoulaye Dembélé et ses collègues élus, se familiarisent avec l’application : « Ça marche. Je mets ici un message. Lorsque j’écris le texte, je clique ici pour envoyer. L’utilité est là, c’est-à-dire que je vais communiquer avec mes électeurs. D’habitude, on communiquait à travers la presse écrite, les radios. Mais ici, c’est un champ beaucoup plus large. Ce qu’on fait à l’Assemblée, normalement tous les électeurs ont le droit d’avoir ça. Mais dans la pratique, c’est impossible à un élu de faire le tour. Mais ça, c’est un raccourci pour pouvoir communiquer avec les gens, qui nous téléphonent de partout. »

Le lancement de l'application MonElu a été retransmis en direct sur les réseaux sociaux. Il faut maintenant que les Maliens, députés et citoyens, s'approprient ce nouvel outil.

Source : RFI 13/09/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Du foot tout le temps (rediffusion)

22 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

22 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018