Vendredi 24 Novembre 2017
Event Pirogue

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Carte biométrique sécurisée : Une carte à 6000 Fcfa à partir de Juin 2018

A l’instar des autres pays de la CEDEAO, le Mali va se doter de sa carte biométrique sécurisée. Les premières cartes seront remises aux citoyens à partir de juin 2018.

L’information a été donnée samedi dernier par Cissé Technology, l’entreprise en charge de la confection de ces cartes.

« Les Maliens seront plus sécurisés avec la nouvelle carte biométrique ». C’est l’assurance qui a été donnée à la vingtaine de journalistes par Boubacar Touré, ingénieur en informatique à l’entreprise Cissé Technology. Selon lui, cette carte qui sera valable pour cinq ans, en plus de sa fiabilité, permettra de lutter contre le terrorisme au Mali. « Le Mali est un pays en crise. Il est frappé de plein fouet par le terrorisme. Grâce à la carte biométrique sécurisée, il sera plus facile de retrouver les personnes recherchées et sur lesquelles pèsent des mandats d’arrêts » a t-il dit.

Quand à la fiabilité du système, il se veut catégorique, « nous avons la technologie nécessaire pour faire de cette carte un instrument viable. « Avec notre partenaire l’Imprimerie Nationale Française, nous avons des algorithmes d’identification très efficaces  pour permettre  une identification claire de toutes les personnes qui sont dans les bases de données ».

À partir de janvier, les travaux pour la confection de ces cartes vont débuter. Selon Boubacar Touré, ce travail va créer quelques 700 emplois. L’une des phases cruciales sera l’enrôlement des populations surtout rurales. Boubacar Touré tient à rassurer sur la couverture du territoire avec des équipes fixes et mobiles (exemple de la carte NINA) pour l’enrôlement.

Le critère d’acquisition selon l’âge est le même que pour la carte d’identité nationale actuelle, mais à la différence que cette nouvelle carte va coûter six mille francs à l’unité. Cette carte comportera également une partie électronique répondant aux normes internationales et régionales de la CEDEAO pouvant faire évoluer la carte vers de nouveaux services.

A ce titre, cette partie assurera aux citoyens les prestations de santé de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et des autres organismes de santé  concernés que sont l’Institut National de Prévoyance Social (INPS) et de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS). Dans une perspective d’opérationnalisation de la Couverture Maladie Universelle (CMU), cette carte biométrique va servir de carte d’assurer de la CANAM.

Mohamed Dagnoko

Source: Le Combat

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Catalogne - la « demoncratie » en danger !

Suite à la violation du droit des Catalans à l'autodétermination et au coup d'état perpétré contre les dirigeants catalans démocratiquement élus, le Chef de village africain lance un appel à la raison en direction du pouvoir dictatorial ex-bagnole et averti qu'il ne tolère pas de désordre aux portes de l'Afrique. Arrêtez vos enfantillages antidémocratiques!!!

Lire la suite

Blog

 Marcel-M. MONIN : « La démocratie n’est pas gênante » 

Les sociétés « démocratiques » sont des sociétés dans lesquelles (entre autres) les principaux décideurs émanent directement ou indirectement de l’élection (1). L’élection donne ensuite une légitimité à celui qui doit son poste au vote et une légitimité  à ce que fera ce dernier (2). Elle le protège également -sauf exceptions - (soit en droit, soit en fait) des juges. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le service après-vente des résolutions se fait toujours attendre (Rediffusion)

24 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

24 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017