Jeudi 21 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Environnement : Environ 1000 pieds d’arbres pour verdir la Cité universitaire de Kabala

Dans le cadre de la campagne nationale de reboisement, la Fondation Agir de la Première Mme Keita Aminata Maiga et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique ont planté 1000 pieds d’arbres dans la cour de la cité universitaire de Kabala. Cette journée de reboisement, présidée par la présidente de la Fondation, épouse du chef de l’Etat, SE Ibrahim Boubacar Keita, s’est déroulée le lundi dernier dans l’enceinte de ladite cité, en présence du ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Assétou Founè Samaké Migan, le maire de la commune rurale de Kalabancoro Tiécoura Hamadoun Diarra. Etaient aussi présents, les membres des deux cabinets, le bureau de la coordination de l’AEEM et l’équipe administrative de la cité universitaire de Kabala.

Le maire dans ses mots de bienvenue  a  d’abord salué la présidente de la Fondation AGIR et la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour une telle démarche  à l’endroit  de la cité universitaire de  Kabala.  Pour lui,  cette belle initiative  qui permettra de rendre verdoyante ladite cité, entre dans le cadre de la protection de l’environnement et de la lutte contre la déforestation et le déboisement.

A la suite du Tiécoura H Diarra, le secrétaire général du bureau exécutif de l’AEEM dira : « Qui a planté un arbre n’a pas vécu inutilement. L’AEEM témoigne de la déferlante des médias face au changement climatique qui est en totalité dû à la déforestation, à la coupe abusive des arbres, les incendies, les usines et autres ». Abdoul Salam Togola dit Willy,  trouve l’initiative très salutaire et remercie beaucoup la première dame pour son attachement  à la cause scolaire et universitaire.

Abondant dans le même sens, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique  dira  que, malgré ses multiples occupations, la présence de Même Keita Aminata Maiga à cette journée, témoigne de son engagement non seulement pour la jeunesse malienne, pour l’amélioration du cadre de vie des populations, mais aussi pour la sauvegarde de notre écosystème. Cette journée de reboisement organisée par son département s’inscrit dans le cadre des recommandations de la 18ème édition de la quinzaine de l’environnement lancée le 5 juin 2017 à Mopti et la 23ème édition de la campagne nationale de reboisement lancée le 22 juillet dernier a rappelé Mme Assétou Founè Samaké Migan.

 « A travers cet acte, nous voulons manifester aussi notre détermination à contribuer à la restauration des écosystèmes dégradés qui procèdent des engagements pris par le gouvernement du Mali depuis 1995 à travers la campagne nationale de reboisement dénommée : Opération pour un Mali vert » a t-elle  ajouté.  Le choix porté sur la Cité universitaire de Kabala pour cette journée de reboisement n’est pas fortuit car la réalisation d’un projet d’une telle envergure a porté atteinte au couvert végétal est la bienvenue a estimé Mme Assétou Founè Samaké Migan.

La Première dame du Mali a insisté sur l’entretien des arbres plantés. Pour eMme Keita Aminata Maiga, la protection de l’environnement est un devoir pour tous. « Et cela passe par la préservation des espèces végétales qui ont un important rôle à jouer dans l’écosystème ». Elle a également profité de l’occasion pour inviter les architectes et les maires à la préservation des arbres pour pouvoir faire face au changement climatique qui est en grande majorité provoqué par l’absence d’arbres. La presse a un rôle capital à jouer dans cette lutte a t-elle dit.

La  journée s’est terminée  par la visite des dortoirs de la cité universitaire de Kabala par la Première Dame. A l’issue de la visite des 4 blocs de 1020 lits, elle a mis l’accent sur l’entretien régulier des lieux.

Diakalia M Dembélé

Source: 22 Septembre

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017