Vendredi 22 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Construction d’un écosystème numérique au Mali : Tidiane Ball pose le premier jalon

Startup: Where is the money? Autrement dit, jeune entrepreneur où est l’argent ? Tel était le thème d’une conférence sur la problématique du financement des startups initiée ce mardi par Tidiane Ball, promoteur de Donilab à l’intention de jeunes porteurs de projets. Le principal conférencier était Alexandre Laure, spécialiste du secteur privé auprès de la Banque mondiale.

Créer un environnement favorable à l’évolution des jeunes entreprises au Mali, c’était tout le sens de cette rencontre initiée par le laboratoire du savoir. "Sachant que l’argent est le nerf de la guerre pour une startup ou toute autre entreprise, il est important de connaître les différentes sources de financement". C’est en ces termes que le directeur général de Donilab, Tidiane Ball, introduira l’assistance.

Selon M. Ball, il s’agissait aussi d’apporter plus de méthode pour partager certaines informations avec les startups afin d’aboutir à la construction d’un écosystème numérique au Mali

Comme un professeur de cours magistral, Alexandre Laure, spécialiste du secteur privé auprès de la Banque mondiale et principal conférencier, expliquera de long en large les mécanismes de financement des startups. Et de résumer ces mécanismes en quatre possibilités. Il s’agit des revenus, de la dette, du capital et des dons. Auparavant, le spécialiste du secteur privé était revenu sur le cycle et les différents processus pour financer une startup.

Et les startups qui ont pris part à cette conférence se sont dites désormais outillées sur les mécanismes de financement de leurs projets. "Ce qui a été déroulé aujourd’hui par le conférencier sera très utile pour les porteurs de projets que nous sommes", nous a confié un participant.

Donilab est un espace d’incubation de projets et de Coworking.

Oumar B. Sidibé

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017