Jeudi 21 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Boubacar Kane, DG de la SOMAGEP : « Notre eau ne souffre d’aucun problème de qualité »

Pour couper court à certaines rumeurs faisant état de la mauvaise qualité de l’eau distribuée par la société malienne de gestion de l’eau potable, la direction de la Somagep a organisé ce jeudi une journée porte ouverte à l’intention de la presse et de la société civile.

La journée a été marquée par la visite des sites concernés par le processus de traitement et de contrôle de la qualité de l’eau. Et le Directeur général de la Somagep Boubacar Kane de rassurer ses visiteurs « l’eau distribuée par la Somagep ne souffre d’aucun problème de qualité ».

Suite aux rumeurs persistantes sur la mauvaise qualité d’eau distribuée par la Somagep en cette période de forte pluie, les responsables de cette structure ont initié une journée porte ouverte à l’intention de la presse et de la société civile.

Ce cadre d’échange qui a permis au Directeur général de la Somagep d’exposer devant ses visiteurs, leur condition de travail ; aussi, d’expliquer le processus de traitement de l’eau à travers des visites d’installations.

« Nous avons choisi cette période parce qu’il y’a eu certaines rumeurs sur la qualité de l’eau.  Nous avons voulu que vous veniez constater de visu que l’eau distribuée par la Somagep ne souffre d’aucun problème de qualité » a-rassuré le Directeur général de la Somagep. Et le DG de renchérir en indiquant que «  tant au niveau de la station de Djicoroni qu’au niveau du laboratoire central, la qualité de l’eau distribuée par la société respecte les normes édictées par l’organisation mondiale de la santé ».  Il a rappelé que l’eau qui part des réseaux de distribution de sa société est une eau suffisamment claire.

Cependant, le patron de la Somagep a aussi éclairé la lanterne de la presse et la société civile sur les raisons des troubles d’eau relevés par certains clients.

Pour M. Kane, l’eau peut être trouble pour plusieurs raisons. « S’il y’a des travaux de réparations pour casse sur le réseau, il y’a de l’eau sale qui peut rentrer dans la canalisation » a-t-il expliqué. Pour pallier cette situation M. Kane propose sa recette « si cela arrive il s’suffit de laisser le robinet ouvert longtemps et vous aller voir que l’eau trouble va laisser sa place à l’eau claire », a-t-il conseillé.  Avant de rappeler que cette eau trouble ne provoque aucun problème du point de vue sanitaire.

Après la visite de la station de Djicoroni et les stations compactes de Magnambougou et de Sotuba, certains membres de la société civile ont exprimé leur satisfaction quant à la qualité d’eau produite par la Somagep.

Oumar B. Sidibé

Source : L'Indicateur du Renouveau  25 Août 2017

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017