Jeudi 14 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Couverture maladie dans la zone CIPRES : Les termes de référence validés

Ils portent sur la problématique de l’instauration de l’assurance maladie dans les Etats membres. L’hôtel Laico de l’Amitié a abrité, les 8 et 9 Aout 2017, la réunion de validation des termes de références du premier forum sur la couverture maladie dans la zone de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES), prévu pour les 04 et 06 octobre prochains à Brazzaville (Congo).

La rencontre était placée sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire Samba Alhamdou Baby, représentant son ministre. La réunion s’est penchée sur les conditions nécessaires d’une bonne organisation du premier forum. Les deux jours de rencontre ont permis de valider les projets des termes de référence des différents panels du forum, arrêté la composition du présidium du forum et celui de chaque panel avant de valider le projet de chronogramme du déroulement des travaux du forum.

Les différents termes de références proposés et validés par la réunion de Bamako, sont axés autour de la problématique de l’instauration de l’assurance maladie dans les Etats membres. Ils abordent respectivement les stratégies de mise en place de la couverture dans l’espace CIPRES ; la problématique du financement de la couverture maladie ; la gouvernance des organismes en charge de l’assurance maladie et le cadrage actuariel de l’assurance maladie comme préalable à l’équilibre financier.

Deux allocutions ont marqué la cérémonie d’ouverture : l’intervention du secrétaire exécutif de la CIPRES, M. Innocent Makoumbou et le discours d’ouverture du Secrétaire général du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire.

Dans son intervention, le secrétaire exécutif de la CIPRES a d’abord rappelé l’esprit de la décision N°427/CM/CIPRES du 05 juin 2015, mettant en place un comité chargé d’accompagner techniquement les Etats membres dans leurs processus d’instauration et d’extension de l’assurance maladie et aussi bien la décision N°501/C%M/CIPREES du 09 juin 2017 mettant en place le comité technique préparatoire aux travaux du 1er Forum sur la couverture maladie dans la zone CIPRES qui se tiendra du 04 au 06 octobre 2017 à Brazzaville. Il a ensuite indiqué qu’à travers ses différentes problématiques, le forum de Brazzaville a pour ambition de déterminer les modalités pour la mise en place et la gestion d’une couverture maladie efficace des populations au sein des Etats membres de la CIPRES.

Pour sa part, Samba Alhamdou Baby a souligné que les systèmes de sécurité mis en place au sein des pays membres de la CIPRES offrent, à ce jour, pour la plupart d’entre eux, une couverture sociale limitée aux seules branches des prestations familiales, des risques professionnels et des prestations des vieillesses invalidité et décès. Ce faisant, l’accès aux soins de santé constitue une préoccupation forte de nos gouvernants aux motifs que le système formel de couverture maladie ne couvre que moins de 10% de la population de la zone CIPRES a t-il dit. Ceci interpelle tous car la prise en charge des soins de santé fait l’objet d’une demande de plus en plus pressante des populations a estimé Samba Alhamdou Baby.

La Conférence interafricaine de la prévoyance sociale est une institution à vocation d'intégration régionale africaine qui a pour champ d'action la protection sociale. Le traité instituant la CIPRES a été signé le 21 septembre 1993 à Abidjan par les ministres de tutelle de la Prévoyance sociale et leurs homologues des finances des quatorze (14) pays de la zone franc, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Centrafrique, les Comores, le Congo, la Côte d'Ivoire, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

DK

Source: 22 Septembre

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A quoi servent les sommets ?

13 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Togo: vers un dialogue?

13 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017