Samedi 21 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Système d’information sanitaire : LE DHIS2 EST LANCE

Ce logiciel permet d’assurer une couverture de 100% des hôpitaux et 78% des centres de santé communautaire du Mali. Le site District heath information sofware version 2 (DHIS 2) est officiellement lancé, depuis vendredi dernier au Centre Maeva Palace d’Hamdallaye ACI 2000.

Il s’agit d’une plateforme Web utilisée au Mali pour intégrer les données des différents programmes de santés et les sous-systèmes du Système national d’information sanitaire et sociale (SNISS).

La cérémonie de lancement était présidée par le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba Ousmane Sow, en présence de son collègue de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Traoré Oumou Touré. Y étaient aussi présents, le maire de la Commune IV, Adama Berthé, le conseiller principal en SIS de Measure Evaluation/USAID, Mamadou Alimou Barry et des représentants des partenaires techniques et financiers. Ce projet a été initié suite aux recommandations faites lors des évaluations de la deuxième phase du Programme de développement sanitaire et social (PRODESS II) et de la nécessité de renforcer Système d’information sanitaire. Il a été constaté par les spécialistes et les partenaires que notre système sanitaire est caduc et défaillant. Il fallait donc mettre en place un système adapté pour répondre aux défis des nouvelles exigences de l’environnement socio-sanitaire. Le maire a souhaité la bienvenue à tous les partenaires avant de saluer l’initiative du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

Pour le ministre en charge de la Santé, l’initiative est salutaire. « Mon département s’est investi avec la plus haute autorité et les partenaires pour mettre en route une plate forme, permettant d’améliorer la santé de tous, notamment des femmes et enfants ». Ce qui justifie la présence du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, a relevé le ministre Sow.

La couverture sanitaire du logiciel est de 100% pour les hôpitaux et 78% pour les centres de santé communautaires (CSCOM). Il faut noter aussi certaines difficultés de connexion au niveau des CSCOM, ne disposant pas de connexion internet et de l’électrification du réseau EDM.

Le processus de déploiement de ce logiciel de gestion d’information a été réalisé pendant plus de 15 mois. C’est une innovation majeure qui vient d’être fait dans la couverture sanitaire du Mali. Après avoir donné ces explications, le ministre a instruit aux techniciens de prendre toutes les dispositions afin de protéger le serveur et de sécuriser les bases de données contre les cybers attaques.

Enfin, il a exhorté tous à s’inscrire dans une dynamique de couverture totale des CSCOM, avant d’annoncer un nouveau projet qui permettra à la population malienne d’avoir un système efficace pour la gestion de sa santé : «  Le centre de vie ». Pour le représentant de l’ambassade des Etats-Unis, ce projet de santé est la continuité de plusieurs actions entreprises avec l’Etat malien, notamment dans la lutte contre le Vih/sida, le paludisme, la fièvre hémorragique à virus Ebola, entre autres. Ce logiciel révolutionnaire dans le domaine de la santé, contribuera à assurer une meilleure exploitation de l’information sanitaire à tous les niveaux et un partage sécurisé des données avec les utilisateurs a conclu le partenaire américain.

Les administrateurs ont fait une démonstration sur l’efficacité du logiciel. Pour le représentant de la plate forme, Drissa Sanogo, ce logiciel permet d’améliorer la qualité de nos données sanitaires et améliore la communication sur les indicateurs de la santé. «  Cette approche de planification doit être renforcée pour que le Mali puisse faire face à un système de santé très amélioré, a souligné Mamadou Alimou Barry. Ce lancement a été fait sous les belles notes de l’Ensemble instrumental national du Mali.

Amadou SOW

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018