Vendredi 28 Juillet 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Pourquoi l’accès à Facebook est perturbé au Mali?

Au Mali cela fait deux jours que l'accès au réseau social Facebook est perturbé voire impossible. Des perturbations qui surviennent alors qu'une grande manifestation contre le projet de réforme de la Constitution doit avoir lieu samedi 17 juin. Pour l'instant, le flou demeure.

Mercredi soir 14 juin l'accès à Facebook était revenu en partie après deux jours de blocage. Impossible de savoir qui est à l'origine de ces perturbations, les opérateurs téléphoniques Orange et Malitel ont refusé de s'exprimer à ce propos tandis que du côté du gouvernement on affirme haut et fort que l'Etat « n'y est pour rien, c'est un problème global ».

Une explication qui tient difficilement la route, car le réseau social est parfaitement accessible si l'utilisateur emploie un VPN, un petit logiciel qui permet de camoufler sa localisation. A l'aide de ce moyen et en cachant donc le fait qu'ils soient au Mali, les internautes peuvent tout à fait se servir de Facebook, ce qui exclut l'idée d'une panne généralisée.

Impossible de tirer des conclusions, mais ce n'est pas la première fois que de telles perturbations sur les réseaux ont lieu. Il y a à peu près un an, après de grosses manifestations dans la capitale, c'est tout internet qui avait été coupé pendant plusieurs jours. Là aussi, le gouvernement et les opérateurs avaient botté en touche.

La multiplication des appels à marcher samedi contre le projet de réforme de la Constitution pourrait bien être un élément d'explication. Les deux précédentes manifestations ont été interdites sous couvert de l'état d'urgence. On ne sait toujours pas si cette marche qui doit regrouper partis politiques et société civile pourra avoir lieu.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Aliou Boubacar Diallo, à propos de la révision constitutionnelle : « La priorité est la stabilisation du pays et non un référendum »

Il y a quelques jours, j'ai été très étonné d'entendre certains responsables du pays affirmer qu'il n'y avait plus aucune belligérance entre les parties signataires de l'accord de paix, que l'intégrité du territoire national n'était nullement violée et que nous devrions accepter d'aller vers un référendum Constitutionnel.

Lire la suite

Blog

 Réforme Constitutionnelle : « dégonflez tous les biceps, Monsieur le Président ! »

A travers sa lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancienne première dame du Mali, Pr Adame Ba Konaré, fait une sortie sans concession contre l’entêtement du président de la République à faire passer une constitution qui suscite des dissensions sans précédent au sein de la société malienne.

Lisez le regard de l’historienne !

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Réfugiés économiques... ou de guerre

27 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Guinée: vers un troisième mandat d'Alpha Condé?

27 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2017