Dimanche 23 Juillet 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Bamako ville propre : La Commune VI vise le meilleur prix

Le conseil communal de la Commune VI du district de Bamako a offert jeudi 1er juin 2017 des kits d’assainissement aux onze quartiers de la commune. D’une valeur de plus de 7 millions de F CFA, l’initiative s’inscrit dans le cadre du concours Bamako ville propre.

Cent dix brouettes, des matériels de stock temporaire de déchets ménagers et de pelles nécessaires sont entre autres kits sanitaires que les quartiers de la Commune VI du district de Bamako ont reçus hier des mains du maire, Alou Coulibaly. 

Selon le maire, par cette opération, la Commune VI entre officiellement dans la compétition du concours de Bamako ville propre, lancée par les autorités nationales. Et pour se rassurer d’avantage, ajoute-il, le conseil communal met à la disposition de la population les ressources disponibles.

“L’objectif du concours est non seulement d’encourager les acteurs sociaux dans leur mission mais changer le comportement des citoyens vis-à-vis de l’environnement. Il faut que l’assainissement soit une réalité dans tous les quartiers. Les zones de pointe sont pour le moment les écoles, les commissariats de police, les brigades de gendarmerie, les structures socio-sanitaires et les espaces publics”, précise le maire Coulibaly. Et d’ajouter que la campagne s’étend sur un mois.

“L’assainissement n’est pas une question de moyen, il doit être un comportement de tous les jours. Nous voulons instituer une journée de salubrité chaque mois et encourager les personnes qui se feront remarquer dans leur quartier. Nous souhaitons vraiment l’adhésion de la population à notre démarche…”

Mamadou Kéita, bénéficiaire de kits, apprécie l’initiative des autorités communales pour la protection de l’environnement. Le président du comité de gestion du marché, Diotié Togola,  indique que la question d’assainissement est d’abord une volonté patriotique.

“Nous devons contribuer aux attentes de la politique d’assainissement et nous inscrire désormais dans une dynamique d’appui de ressources humaines à la mairie. Même si la question financière est importante dans l’évacuation, l’investissement demeure une arme efficace. Et c’est ce qui est notre capacité”, commente-t-il, ajoutant que l’initiative permet d’évacuer plusieurs dépôts d’ordures. A ce rythme, le conseil communal relèvera, sans nul doute,  le pari de l’assainissement, assure-t-il.

Il lance un appel de soutien aux partenaires de la mairie, notamment les organisations de la société civile, à mener à bien les opérations.

Bréhima Sogoba

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Aliou Boubacar Diallo, à propos de la révision constitutionnelle : « La priorité est la stabilisation du pays et non un référendum »

Il y a quelques jours, j'ai été très étonné d'entendre certains responsables du pays affirmer qu'il n'y avait plus aucune belligérance entre les parties signataires de l'accord de paix, que l'intégrité du territoire national n'était nullement violée et que nous devrions accepter d'aller vers un référendum Constitutionnel.

Lire la suite

Blog

 Réforme Constitutionnelle : « dégonflez tous les biceps, Monsieur le Président ! »

A travers sa lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancienne première dame du Mali, Pr Adame Ba Konaré, fait une sortie sans concession contre l’entêtement du président de la République à faire passer une constitution qui suscite des dissensions sans précédent au sein de la société malienne.

Lisez le regard de l’historienne !

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Président-Fondateur contre la société civile (Rediffusion)

21 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

21 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2017