Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Quinzaine de l’environnement : Mopti capitale de l’environnement

Pour préserver la nature, le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable et ses partenaires ont lancé hier la 18e édition de la Quinzaine de l’environnement, prévue du 5 au 18 juin prochains à Mopti.

La conférence était présidée par le chef du cabinet du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Gologo Aminata Diarra. Selon elle, la Quinzaine de l’environnement est une campagne de sensibilisation  qui s’inscrit dans la continuité. Deux thèmes évocateurs seront débattus pour rapprocher la population de la nature.

L’objectif visé, selon les acteurs, “est la restauration des terres et l’arrêt du commerce illicite  de la biodiversité et la destruction de nos terres”, a affirmé Mme Gologo Aminata Diarra.

La  lutte contre ce fléau est un cri majeur pour le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, a-t-elle ajouté. Elle a invité les Maliens à préserver nos terres et demandé l’implication de tout un chacun.

La directrice adjointe de l’AEDD, Mme Makalou Awa Anoune Mare, a déclaré que cette Quinzaine est un  évènement phare “car il y aura une campagne d’échange, de concertation sur les problèmes fondamentaux”.

Adama Diabaté

Stagiaire

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018