Lundi 22 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Les frais de roaming entre le Sénégal, Togo, Sierra Léone, Côte d’ivoire, Mali, Guinée et Burkina Faso supprimés ce jour

C’est ce jour, 30 mars 2017, qu’entre en vigueur l’abolition des frais d’appel en roaming entre le Sénégal, Togo, Sierra Léone, Côte d’ivoire, Mali, Guinée et Burkina Faso, tous membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a annoncé qu’elle procédera en effet au lancement officiel du projet de « Free Roaming » ce jeudi à 16 heures à l’hôtel King Fahd Palace. Les sept pays ont tenu leur promesse de rendre possible les communications entre elles à un tarif unique, dépourvu des traditionnels frais d’itinérance internationaux, au plus tard le 31 mars 2017.

C’est le 12 juillet 2016, durant la réunion de l’Association des régulateurs télécoms d'Afrique de l'Ouest (Artao), tenue à Dakar, que les pays d’Afrique de l’Ouest s’étaient mis d’accord pour l’entrée en vigueur du projet « Free Roaming » au plus tard le 31 mars 2017.

El Hadj Maman Laminou, le secrétaire général exécutif de l'Artao, avait expliqué qu’il est attendu de cette action qu’elle brise les barrières érigées par les coûts élevés des communications entre ces pays, suscite une augmentation du trafic télécoms propice à la croissance des revenus des opérateurs télécoms, et facilite grandement les échanges commerciaux dans la sous-région.

Face au manque d’engouement de certain pays à faire de l’aire télécom unique une réalité au terme du premier trimestre 2017, le Sénégal, Togo, Sierra Leone, Côte d’Ivoire, Mali, Guinée et Burkina Faso ont décidé d’agir.

Sur les Etats-membres que compte la Cedeao, c’est au total huit membres (Bénin, le Cap-Vert, la Gambie, le Ghana, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Niger, le Nigeria) qui n’ont pas encore adopté cette initiative communautaire.

Muriel Edjo

Source : Agence Ecofin 30/03/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Douze mois de Donald Trump

19 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018