Vendredi 28 Avril 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Consommation d’eau glacée en période de forte chaleur : Voici ce qu’en disent des médecins

La période de forte chaleur est en train de s’installer progressivement. Cette période apporte aussi de nouveaux comportements dans la vie des populations surtout celles des centres urbains et plus particulièrement, de la ville de Bamako.

Parmi ces comportements, il y’a la forte consommation d’eau glacée qu’on peut se procurer dans certaines familles, chez le boutiquier du coin ou même avec des vendeuses ambulantes sur les trottoirs des grandes artères de la circulation. Mais, la consommation d’eau glacée est-elle bien pour la santé en cette forte chaleur? Sur la question, nous avons recueilli l’avis de certains médecins.

Depuis quelques semaines, les populations  de Bamako et environs se plaignent de la grande chaleur qui les empêche de bien dormir la nuit. Ce qui a déjà poussé certains à abandonner leurs chambres pour dormir à la belle étoile la nuit. Cette situation s’accompagne aussi par une forte consommation de produits frais plus particulièrement l’eau glacée. Alors que cela n’est pas sans conséquences sur la santé, du moins si l’on en croit certains médecins avec qui nous avons échangé sur le sujet.

Selon Dr Aboubacar Cissé, médecin interne à l’hôpital du Point G, l’eau glacée a des effets gênants sur les dents.  Aussi, elle dérange la fonctionnalité normale de l’appareil gastro-intestinal.

Pour lui, l’organisme humain a une température moyenne de 37° C. Et il assimile mieux les nutriments ou les liquides quand ils sont eux-mêmes à une température proche de la sienne. A en croire Dr Cissé, consommer des aliments trop chauds ou trop froids  oblige l’organisme à fournir une énergie supplémentaire pour les amener à sa température avant de les assimiler.

« Quand nous buvons de l’eau froide,  nos vaisseaux sanguins se rétrécissent et notre digestion devient limitée et l’hydratation est gênée. Par conséquent,  au lieu de digérer la nourriture et d’absorber les substances nutritives pour générer de l’énergie, notre corps en dépense beaucoup pour réguler la température du corps. Cela peut même provoquer des crises cardiaques », explique  Dr Christian Thèra, nutritionniste.

Certains médecins spécialisés dans le domaine du sport recommandent la consommation d’eau froide surtout après un effort physique, car cela régularise la température du corps. Il y a d’autres médecins qui affirment que la consommation d’eau froide oblige le corps à dépenser de l’énergie pour se réchauffer. Et cela entraîne la perte immédiate des bénéfices de l’eau consommée.

Le gastronome  Alpha Ly, lui recommande plutôt la consommation d’eau tiède. Car selon lui, cela permet une hydratation accrue et plus rapide. Et ainsi, les enzymes digestives naturelles sont stimulées et la digestion est améliorée. Sans compter que la nourriture se décompose plus facilement et les intestins fonctionnent  ainsi mieux. Aussi, le sang est purifié et les processus de détoxification naturelle via la peau, les reins et le système lymphatique sont augmentés.

Les spécialistes expliqueront également qu’il est recommandé à une personne de boire au moins deux litres d’eau par jour. Mais pour eux, si cette quantité est consommée par jour en eau glacée par une personne, cette dernière est susceptible de contracter certains problèmes de santé.

Souleymane Birama Minta

Source: Tjikan

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Soeur Gloria SOS

Blog

 Janjo à Edmond Ousmane Traoré, *

*un Homme comme il n’en existe que rarement*

« J’ai mis du temps à t’écrire cet hommage parce que je n’en ai pas eu la force. Chaque fois que j’ai  tenté d’écrire quelque chose, ma plume s’est arrêtée. Il m’a fallu 7 ans pour y arriver. 7 ans, tu t’imagines !

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

À quoi sert un 2e tour lorsque tout le monde sait qu’il ne servirait à rien?

28 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Côte d'Ivoire : A'Salfo, rédacteur en chef

28 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2017