Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Consommation d’eau glacée en période de forte chaleur : Voici ce qu’en disent des médecins

La période de forte chaleur est en train de s’installer progressivement. Cette période apporte aussi de nouveaux comportements dans la vie des populations surtout celles des centres urbains et plus particulièrement, de la ville de Bamako.

Parmi ces comportements, il y’a la forte consommation d’eau glacée qu’on peut se procurer dans certaines familles, chez le boutiquier du coin ou même avec des vendeuses ambulantes sur les trottoirs des grandes artères de la circulation. Mais, la consommation d’eau glacée est-elle bien pour la santé en cette forte chaleur? Sur la question, nous avons recueilli l’avis de certains médecins.

Depuis quelques semaines, les populations  de Bamako et environs se plaignent de la grande chaleur qui les empêche de bien dormir la nuit. Ce qui a déjà poussé certains à abandonner leurs chambres pour dormir à la belle étoile la nuit. Cette situation s’accompagne aussi par une forte consommation de produits frais plus particulièrement l’eau glacée. Alors que cela n’est pas sans conséquences sur la santé, du moins si l’on en croit certains médecins avec qui nous avons échangé sur le sujet.

Selon Dr Aboubacar Cissé, médecin interne à l’hôpital du Point G, l’eau glacée a des effets gênants sur les dents.  Aussi, elle dérange la fonctionnalité normale de l’appareil gastro-intestinal.

Pour lui, l’organisme humain a une température moyenne de 37° C. Et il assimile mieux les nutriments ou les liquides quand ils sont eux-mêmes à une température proche de la sienne. A en croire Dr Cissé, consommer des aliments trop chauds ou trop froids  oblige l’organisme à fournir une énergie supplémentaire pour les amener à sa température avant de les assimiler.

« Quand nous buvons de l’eau froide,  nos vaisseaux sanguins se rétrécissent et notre digestion devient limitée et l’hydratation est gênée. Par conséquent,  au lieu de digérer la nourriture et d’absorber les substances nutritives pour générer de l’énergie, notre corps en dépense beaucoup pour réguler la température du corps. Cela peut même provoquer des crises cardiaques », explique  Dr Christian Thèra, nutritionniste.

Certains médecins spécialisés dans le domaine du sport recommandent la consommation d’eau froide surtout après un effort physique, car cela régularise la température du corps. Il y a d’autres médecins qui affirment que la consommation d’eau froide oblige le corps à dépenser de l’énergie pour se réchauffer. Et cela entraîne la perte immédiate des bénéfices de l’eau consommée.

Le gastronome  Alpha Ly, lui recommande plutôt la consommation d’eau tiède. Car selon lui, cela permet une hydratation accrue et plus rapide. Et ainsi, les enzymes digestives naturelles sont stimulées et la digestion est améliorée. Sans compter que la nourriture se décompose plus facilement et les intestins fonctionnent  ainsi mieux. Aussi, le sang est purifié et les processus de détoxification naturelle via la peau, les reins et le système lymphatique sont augmentés.

Les spécialistes expliqueront également qu’il est recommandé à une personne de boire au moins deux litres d’eau par jour. Mais pour eux, si cette quantité est consommée par jour en eau glacée par une personne, cette dernière est susceptible de contracter certains problèmes de santé.

Souleymane Birama Minta

Source: Tjikan

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La société civile

23 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Sénégal: la révision du code électoral fait polémique

23 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018