Mercredi 13 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Energies renouvelables en Afrique : l'UE met 256 millions d'euros sur la table

Le 4 mars dernier, Neven Mimica, commissaire européenne pour la coopération internationale et le développement, a annoncé la préparation de 14 nouveaux projets, susceptibles de générer près de 4 milliards d'euros d'investissements au total.

Nouveau coup de pouce européen pour le secteur des énergies renouvelables en Afrique. Le 4 mars dernier, Neven Mimica, commissaire européen pour la coopération internationale et le développement, a annoncé la préparation de 14 nouveaux projets, susceptibles de générer près de 4 milliards d'euros d'investissements au total. L'Union européenne contribuera à ces projets à hauteur de 256 millions d'euros. L'annonce qui a été faite à Conakry, lors de la deuxième réunion du conseil d'administration de l'initiative africaine pour les énergies renouvelables, s'ajoute à un autre engagement du même type déjà annoncé lors de la COP22 de Marrakech en novembre 2016. L'idée était justement de soutenir cinq projets au moyen d'une contribution de l'UE s'élevant à 44 millions d'euros. Un investissement censé déclencher des investissements à hauteur de 840 millions d'euros au total.

Objectifs de l'UE à l'horizon 2020

Cette nouvelle aide devrait contribuer à la réalisation des objectifs de l'UE à l'horizon 2020. Ceux-ci consistent à faire faire en sorte que 30 millions de personnes supplémentaires aient accès aux énergies durables, économiser 11 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an et aider à la production de 5 gigawatts à partir de sources d'énergies renouvelables en Afrique. Ces objectifs représentent à eux seuls la moitié de l'objectif général de l'initiative africaine pour les énergies renouvelables. L'organisme a été justement créé pour atteindre 10 gigawatts de capacités nouvelles de production d'énergie à partir de sources renouvelables en Afrique d'ici 2020 et de mobiliser le potentiel africain pour produire au moins 300 gigawatts à partir de sources renouvelables d'ici 2030.

Source : La Tribune 07/03/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Opposition désunie

12 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Deux ans après la COP21, quels changements?

12 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017