Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

POLYCLINIQUE PASTEUR : Le succès d’une opération de la tumeur de la tyroïde intra-thoracique

Très coûteuse et nécessitant un plateau sanitaire relevé, l’opération de la tumeur de la tyroïde intra-thoracique, que vient de réaliser la Polyclinique Pasteur, est une première au Mali.

Notre confrère Mamadou Kaloga y a été opéré avec succès par une médicale dirigée par le Pr. Emile Sarfati de l’hôpital Saint-Louis de Paris.

Il est des bienfaits de certaines personnes à notre égard qu’on ne peut jamais oublier. Le correspondant sportif de Radio France Internationale (RFI) au Mali, Mamadou Kaloga, ne va certainement pas démentir ce sentiment. Il ne va pas oublier cette charité conjuguée qui lui a permis de recouvrer la santé à Bamako, lui qui s’était rendu en France pour se faire soigner d’une tumeur de la tyroïde intra-thoracique à l’hôpital Saint-Louis de Paris.

Après le diagnostic du médecin, le Pr. Emile Sarfati, chef du service chirurgie, a prescrit une intervention chirurgicale. Le devis qui s’est élevé à 35 millions de F CFA. Une facture bien salée que le patient ne pouvait régler de suite. Mamadou Kaloga, de ce fait, a expliqué au médecin que pour faire face au coût, il lui faut rentrer au Mali vendre sa maison. "La santé n’a pas de prix", dit-on.

Des propos émouvants pour n’importe quel être humain ayant un grain de bonté. Il se trouve que le Pr. Emile Sarfati fait partie de cette catégorie de personnes. Il a expliqué à son patient qu’il pouvait lui faire ça gratuitement de passage au Mali ou en Mauritanie. Une bouée de sauvetage.

Le Pr. Sarfati a donc contacté la Polyclinique Pasteur de Bamako, à l’ACI-2000 pour servir de cadre à l’opération. Celle-ci, à travers son PDG, Dr. Ben Baba, a aussitôt accepté la demande. Quand deux humanitaires se retrouvent, ils ne peuvent que donner plus de sens à la bienfaisance.

Hôpital et charité font cause commune

La Polyclinique Pasteur a accepté la prise en charge gratuite de l’opération : médicaments, anesthésie, bloc opératoire, laboratoire, examens biologiques et radiologiques, etc. Le Pr. Sarfati a pris en charge son billet d’avion pour arriver à Bamako jeudi soir et pratiquer l’intervention le samedi 25 février 2017. Il est venu avec le matériel indiqué et l’opération a été effectuée avec succès. Une première en terre malienne.

Mamadou Kaloga a été opéré de sa tumeur de la tyroïde intra-thoracique à Bamako (à côté de ses parents) à zéro franc. Il n’aura plus à vendre sa maison pour se faire soigner de cette maladie très dangereuse. Pour les profanes, l’opération de la tyroïde intra-thoracique consiste à ouvrir la cage thoracique pour la recoudre ensuite.

Le Pr. Emile Sarfati a été assisté dans cette opération des médecins de Gabriel Touré en l’occurrence Pr. Gangaly Diallo, chef de service chirurgie, et Djibo Diango, chef de service anesthésie. Ils ont apporté leur assistance en dehors de leur temps de service public.

Cette opération marquera le début d’un partenariat entre l’hôpital Saint-Louis de Paris et la Polyclinique Pasteur de Bamako. Celle-ci pourrait désormais envoyer ses médecins en formation en France en vue de la prise en charge sur place de certains patients qui nécessitent une évacuation à l’étranger.

Il faut ajouter qu’à partir de ce 12 mars, il y aura des travaux d’extension et de rénovation à la Polyclinique Pasteur de Bamako. Sa capacité sera portée à 90 lits, 12 lits de réanimation, un centre de cardiologie interventionnelle et une unité de gynéco-obstétrique avec procréation médicalement assistée.

Alpha Mahamane Cissé

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018