Jeudi 24 Août 2017
Prévention de exode rural

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Inauguration de la Polyclinique périnatale de Bamako : Une clinique de référence niveau 3 pour le bonheur de maman et bébé

Une délégation du cabinet de Sa Majesté le Roi Mohamed VI du Maroc a été depechée ce jeudi à Bamako et à 14h, elle se tenait aux côtés du Premier ministre Modibo Kéïta pour la coupure du ruban symbolique de la “Clinique périnatale Mohammed VI”.

Cette clinique, réalisée par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable sur une superficie globale de 5 hectares, est dédiée à la santé de la mère et l’enfant. 22 mois se sont écoulés pour sa construction depuis la pose de la première pierre en 2014 par le Président Ibrahim Boubacar KEITA et sa Majesté le Roi Mohamed VI.

Après avoir coupé le ruban symbolique, le Premier ministre et la délégation marocaine ont eu droit a une visite guidée de ce joyau flambant neuf aux pieds des collines jouxtant le quartier Sebeninkoro en Commune 4 du district de Bamako.

L’ infrastructure qui a couté la bagatelle de 6 milliards de FCFA est une clinique de référence de niveau 3. Elle a pour objectifs la fourniture de services périnataux spécialisés, la prise en charge de grossesses à risque et la limitation de la mortalité maternelle et infantile.

Le Premier ministre s’est dit frappé par la qualité technique et technologique autant du bâtiment que du matériel. C’est la preuve vivante a t-il dit, de la bonne santé de la coopération entre nos deux pays.

Elle a une capacité globale de 79 lits, 5.000 naissances par an. Selon les explications des techniciens sur place, elle offre la possibilité de traiter jusqu’à 2.000 césariennes, 1.400 admissions par an en soins intensifs et réanimations mères, et 470 admissions par an en néonatalogie et réanimation néonatale.

Elle propose des soins intensifs et réanimations pour les mères, la réanimation néonatale (cas graves nécessitant ventilation artificielle), et la néonatalogie.

Le plateau technique dispose de deux blocs opératoires, de quatre salles d’accouchement, d’une salle d’accueil pour les familles accompagnatrices et d’une administration.

Environ 280 employés, dont 164 en personnel médical et paramédical.

Une grande partie de ce personnel suivra une formation au Maroc avant le démarrage des activités dans trois mois.

Source : Primature

 

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

IBK retire son projet malicieux et impopulaire : « Je l’ai fait, parce que… on ne saurait en rajouter aux périls existants… »

Lisez le discours à la nation du président de la République IBK au soir du 18 août, alors que la plateforme « An tè A Bana » prévoyait samedi une nouvelle descente dans les rues de Bamako. 

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Tout travail mérite salaire (rediffusion)

23 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La crédibilité des élections en Angola déjà remise en question

23 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017