Lundi 09 Décembre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Un cas de poliomyélite notifié à Bamako : Les acteurs de la santé sonnent la mobilisation !

Dans le but de sensibiliser la presse, le ministère de la santé et l’UNICEF ont animé une conférence de presse sur un cas de poliomyélite notifié à Bamako. C’était le  mercredi  14 octobre 2015  à la maison de la presse.

Etaient présents à cette séance d’orientation de la presse, Dr Souleymane Haïdara, directeur du Centre National d’information et de communication de la Santé (CNIECS), Dr Souleymane Konaté, représentant de la Direction Nationale de la Santé (DNS), et deux représentants de l’UNICEF.

L’objectif de cette rencontre « la séance d’orientation de la presse », est de renforcer l’engagement communautaire pour la vaccination contre le polio dans la région de Bamako. Selon Dr Souleymane Haïdara, un cas de poliomyélite a été notifié le 04  Septembre 2015, qui serait un garçon de 19 mois résident à Sebenikoro en Commune IV du District de Bamako. Pour ce cas, les médecins expliquent  une source vaccinale. C’est-à-dire l’enfant a développé le virus du vaccin anti polio.

Face à cette situation, le Ministère de la santé, a invité tous les partenaires du Mali à accompagner l’organisation mondiale de la santé pour une riposte de qualité en vue de protéger les enfants du Mali de cette maladie invalidante. Dans  les 6 communes de Bamako, Dr Haïdara indique que sur 100 enfants, 113 ont été vaccinés en avril.  A cet effet,  il  estime que durant  le passage de mai, les vaccinateurs ont déclaré avoir vacciné 117 enfants sur 100 prévus.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il y a une bonne couverture vaccinale même s’il y a des disparités par endroits.  Toute chose confirmée par les données du monitorage Indépendant qui indiquent qu’au Mali, sur 100 enfants prévus pour être vaccinés, environ 3 n’ont pas reçu le vaccin. D’énormes efforts sont déployés par le gouvernement pour une meilleure sensibilisation. Ce qui fait comprendre à Dr Haïdara que la radio et la télé (40-50%), ainsi que les vaccinateurs (22-24%) apparaissent comme les principaux canaux par lesquels les populations sont informées de la tenue des campagnes de vaccination polio en 2015.  S’y ajoutent les mobilisateurs sociaux, les crieurs publics ainsi que les leaders religieux/ traditionnels qui semblent contribuer dans une moindre mesure. Pour le représentant de l’Unicef, le gouvernement du Mali mobilise les acteurs qui ne sont pas de la santé pour vérifier si les vaccinateurs ont passé dans les maisons. « Ceux-ci, rassurent les parents qui doutent de la qualité des vaccins et de la non nocivité des vaccins car, homologués par l’OMS ».  M. Bonifiasse a aussi ajouté qu’il y aura aussi la distribution de la vitamine A, et l’administration  de l’Albendazole  au cours de cette journée nationale de vaccination (JNV).

Bourama CAMARA

Lire aussi sur  WWW.LECHALLENGER.COM

Source : Le Challenger du 24/10/2015

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Dr Charles Dara à propos de la Dengue : « c’est une maladie contagieuse ! »

Infection virale transmise par la piqûre d’un moustique, la « Dengue » sévit depuis début octobre dans les ménages au point que le département de la santé semble en prendre la mesure et dégainer des astuces préventives et surtout des conduites à tenir.  

Lire la suite

 

Blog

Ibrahim Ikassa Maiga, Enseignant à la Faculté de Droit Privé (USJP/Bamako – Mali) : « Comment comprendre qu’avec cette superpuissante ou hyperpuissante force française militaire, aucun secours ne vient aux soldats maliens »

« Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako,

C’est avec force indignation que je vous ai lu, au fil d’un communiqué faisant état de votre prétendu « étonnement » à propos du secret de polichinelle dont le Très Respecté Salif KEITA s’est fait porteur à l’intention du Président IBK.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ingérence extérieure

04 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

06 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019