Mardi 25 Janvier 2022
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

L'imam Mahmoud Dicko interpelle les autorités et s'inquiète de la situation au Mali

L'imam Mahmoud Dicko de retour sur la scène politique malienne qu'il n'a vraiment pas quitté. Dimanche 28 novembre, après la cérémonie de prière organisée à Bamako, il s’est exprimé en langue locale bambara et en français sur la situation du Mali.

Il a notamment affirmé que la situation de son pays n’était pas bonne.

Avec notre correspondant à Bamako, Serge Daniel

En langue locale bambara, l’imam Mahmoud Dicko s’est adressé aux autorités maliennes : « Vous êtes nos fils ! Dieu vous a confié la gestion du pays. Mais nous avons constaté que ça ne va pas… » Il explique que lui et d’autre religieux ont demandé à rencontrer les actuels dirigeants maliens pour évoquer la situation du pays, mais pour le moment, ils sont face à une porte fermée.

Très politique comme d’habitude, l’imam Mahmoud Dicko qui cherche visiblement à se repositionner sur la scène, évoque cette fois-ci en français les rapports de son pays avec l’étranger, notamment avec les autres pays membres de la Cédéao. Et là, localement, il choisit clairement le camp des colombes contre celui des faucons.

« Je me permets de demander à la communauté internationale, singulièrement aux pays voisins et frères, ceux surtout de la Cédéao, leur indulgence, leur compréhension et leur accompagnement. Notre pays traverse une situation difficile aujourd’hui. Le peuple malien est un peuple reconnaissant, nous ne sommes pas un peuple ingrat. »

Les partisans de l’imam qui a contribué à la chute de l’ancien président malien IBK préviennent : désormais, on l’entendra de plus en plus souvent.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2022