Samedi 17 Avril 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Lutte contre la faim et la famine au Mali : La France vole au secours des populations du nord et du centre touchées par la crise

Afin d’aider les populations du nord et du centre du Mali durement touchées par les effets de la crise sécuritaire à subvenir à leurs besoins nutritifs, à éviter la faim et la famine, la France a apporté une aide alimentaire d’un montant de 1,801 milliards de FCFA. Cette aide sera délivrée par l’intermédiaire du Programme alimentaire mondial et de l’ONG Première urgence internationale. La signature des deux conventions de subvention de cette aide alimentaire s’est effectuée le mercredi 7 avril 2021 à l’Ambassade de France, en présence de M. Redouwane Ag Mohamed Ali, Ministre Commissaire à la sécurité alimentaire, du Directeur pays adjoint du programme alimentaire au Mali (PAM), de l’ambassadeur de la France au Mali, Joël Meyer, ainsi que la cheffe de mission de Première Urgence Internationale, Mme Andrea Lafosse.

Destinée aux populations les plus vulnérables du pays, dans les zones classées en urgence humanitaire par le Cadre harmonisé sur la situation alimentaire et nutritionnelle, cette aide sera délivrée par l’intermédiaire du Programme alimentaire mondial et de l’ONG Première urgence internationale, a introduit l’ambassadeur de la France au Mali, Joël Meyer. Selon lui, l’insécurité au Nord et au Centre du Mali a réduit l’accès aux ressources et aux terres cultivables et a eu pour conséquence la destruction de récoltes et qu’en outre, les aléas climatiques et à présent la crise sanitaire pèsent très lourdement sur la situation humanitaire du pays. Afin de répondre aux besoins des populations vulnérables au Mali, la France apporte un nouveau soutien de 1,801 milliards de FCFA (2.75M€), ajoute le diplomate, avant d’annoncer que le financement est alloué à deux projets, l’un porté par le Programme alimentaire mondial (PAM) pour un montant de près de 1.475 milliards de FCFA (2.25M€), et l’autre par l’ONG Première urgence internationale (PUI) à hauteur de près de 328 millions de FCFA (500 000€). L’ambassadeur de France au Mali a rappelé la bonne coopération entre les deux pays et a rassuré qu’ils accompagneront toujours le Mali. Redouwane Ag Mohamed Ali, Ministre Commissaire à la sécurité alimentaire a remercié la France pour cette aide qui, selon lui, permettra à des populations touchées par les effets de la crise sécuritaire ainsi que de la crise sanitaire d’alléger leur souffrance. Le Directeur pays adjoint du programme alimentaire au Mali (PAM), Aliou Diongue, a fait savoir que l’appui de sa structure  ciblera particulièrement les personnes vulnérables au Centre et au Nord du Mali : plus de 60 000 personnes bénéficieront d’une assistance alimentaire d’urgence, à travers notamment des transferts monétaires ainsi que des produits alimentaires. De plus, les enfants touchés par une crise et souffrant de malnutrition aiguë recevront des aliments nutritifs spécialisés et les personnes vulnérables, en particuliers et les personnes déplacées, bénéficieront également de filets sociaux conformément à une approche de protection sociale adaptative sensible aux chocs et à la nutrition. Quant à la cheffe de mission de Première Urgence Internationale (PUI), Mme Andrea Lafosse, elle a informé que sa structure intervient dans le cercle d’Ansongo, région de Gao, actuellement classé en urgence humanitaire. Cette aide permettra d’apporter une assistance alimentaire auprès de 340 ménages, soit environ 3000 individus, en améliorant la situation alimentaire, nutritionnelle et les bonnes pratiques d’hygiène des ménages ciblés. A ce titre,  Première Urgence Internationale procédera à des distributions de vivres alimentaires afin de réduire l’impact de la période de soudure sur les familles les plus vulnérables et elle renforcera également la production agricole vivrière et maraîchère pour 102 de ces ménages et assurera un suivi nutritionnel des enfants ainsi qu’une sensibilisation aux bonnes pratiques en nutrition, hygiène et démonstrations culinaires, a-t-elle souligné.

Moussa Samba Diallo

Source: Le republicain

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 

Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali : « La Loi N°2014-065 est une chance à saisir »

Pour Me Alifa Habib Koné, Avocat à la Cour et Auditeur, la Loi N°2014-065 portant Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali est plus que jamais la panacée pour enrayer la lancinante spirale des biens mal acquis et le détournement subtil des biens du contribuable 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Êtes-vous satisfaits du gouvernement de transition ?

13 Avril


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Housseini Amion Guindo.

16 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2021