Jeudi 28 Janvier 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Présidentielle 2022 : La candidature du patron de Cira, Seydou Coulibaly, se précise

Dans la perspective de la présidentielle officiellement prévue en 2022,  les prétendants ont déjà commencé à placer leurs pions. Parmi ceux-ci, il y a un prétendant très sérieux, qui est en train de faire bouger la quasi-totalité de la classe politique à son rythme.

Il s’agit de Seydou Mamadou Coulibaly de l’entreprise Cira.

Le coup d’Etat d’août 2020 ayant fragilisé la classe politique, les compteurs ont été remis à zéro en ce qui concerne la conquête de la magistrature suprême. Au moment où les militaires, nouveaux maîtres du jeu, sont à la manœuvre, des opérateurs économiques placent leurs pions. Au nombre de ceux-ci, une figure emblématique émerge du lot, en l’occurrence le promoteur de l’entreprise Cira, Seydou Mamadou Coulibaly.

Sa candidature sera probablement portée par une frange de la classe politique qui, en quête de virginité, tente déjà de se réorganiser.

Proche de plusieurs leaders religieux au Mali, dont l’Imam Mahmoud Dicko, Seydou Mamadou Coulibaly  est convoité dans beaucoup d’autres milieux du pays. Candidat de la junte, des religieux ou de la classe politique, cela importe peu aujourd’hui, car il aurait réussi à placer ses pions  dans ces différents cercles.

De sources sûres, à travers ses conseillers occultes, dont Oumar Barou Soumono, ancien député Adema élu à Ségou, la candidature de l’opérateur économique est en train de susciter de l’engouement auprès des  grandes formations politiques du Mali.

En contact avec plusieurs personnalités influentes de la classe politique malienne,  Seydou Mamadou Coulibaly semble être sur un terrain conquis.  Car, apprend-on,  plusieurs barons des partis politiques lui sont  redevables. Ce, parce qu’il a contribué au financement des récentes  campagnes  législatives de plusieurs  listes. A ce titre,  on ne lui refuse rien aujourd’hui dans le marigot politique, surtout qu’il détient le nerf de la guerre, pièce maîtresse du jeu politique actuel.  En clair, Seydou Mamadou bénéficie du soutien de plusieurs cadres de l’Adema, le RPM, l’URD et bien d’autres. Son adhésion officielle à la sous-section Adema de Markala ne serait pas fortuite.

Docile et large  avec les leaders religieux, notamment musulmans, il garde un capital de confiance auprès de ceux-ci.  Mieux, au regard de sa proximité avec  l’Imam Dicko, d’aucuns estiment que Mohamed Salia Touré, actuel ministre en charge de l’Emploi, est sa fabrication. Et qu’au moment opportun,  celui-ci ne ménagera aucun effort pour lui prêter main-forte.

Sur le plan international, Seydou Mamadou Coulibaly est crédité d’avoir un carnet d’adresse très riche. A travers son influence dans le monde des affaires, précise-t-on, il a réussi à  établir des contacts avec plusieurs chefs d’Etat de la sous-région. Ce qui constitue un grand atout dans  le contexte des élections, surtout la présidentielle.

En attendant, il nous revient que sa candidature est presque irréversible. Mieux, il a la chance d’être le candidat de l’Adema, voire le candidat d’un groupement de partis politiques en 2022.

Oumar KONATE

Source : La Preuve 12 Jan 2021

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 

Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali : « La Loi N°2014-065 est une chance à saisir »

Pour Me Alifa Habib Koné, Avocat à la Cour et Auditeur, la Loi N°2014-065 portant Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali est plus que jamais la panacée pour enrayer la lancinante spirale des biens mal acquis et le détournement subtil des biens du contribuable 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

À vous la parole : Donnez votre point de vue sur une question d’actualité de votre choix (politique, économique, culturelle, religieuse…)

22 Janvier


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit le Président du Front d'Actions pour la Région de Kayes (FARK) Mamedy Dioula Dramé

19 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2021