Mercredi 28 Octobre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Ministère de la santé : Cabale contre la Ministre Dr Fanta Siby ?

Un post sur les réseaux sociaux circule sur Dr Fanta Siby en ces termes : « la nouvelle ministre de la Santé et du développement social a fait la prison pour détournement de l’argent du Fonds mondial ».

Il n’est pas anodin. Il cherche à détruire une personne et à récupérer le poste tant convoité de la santé et du développement social.

La méchanceté de certain passe par là. Derrière ce post, on cite un membre de la famille d’une personnalité qui a géré le Mali et qui évolue dans le domaine de la santé. Vieilles querelles ?

Non, Dr Fanta Siby n’a jamais été arrêtée, ni séjournée dans une prison dans l’affaire Fonds mondial.

L’on se rappelle que le 5 décembre 2010 Oumar Ibrahim Touré, alors Ministre de la santé, a démissionné de ses fonctions “afin de se mettre à la disposition de la mission d’enquête concernant le détournement de fonds mondial pour la lutte contre le paludisme et le Sida au Mali”. Cette démission a été confirmée à la présidence de la République où l’on précise que l’intérim de M. Touré sera assuré par le ministre des maliens de l’Extérieur et de l’Intégration, Alou Badara Macalou. Les détournements découverts par l’inspection générale du fonds mondial de lutte contre le sida, portent sur plusieurs milliards, selon des sources judiciaires. La session de la cour d’assises de la cour d’appel de Bamako du 10 décembre 2012 a blanchi l’ex ministre de la Santé Oumar Ibrahima Touré et plusieurs autres accusés dans le dossier de détournement de fonds du Fonds Mondial de lutte contre le Sida. Le procureur général Daniel A. Tessougué a en effet pendant plus de 30 minutes disséqué le dossier. Et c’est en effet le procureur général qui a qualifié l’affaire de «gâchis» et requis le non-lieu pour Oumar Ibrahima Touré. (Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Oumar_Ibrahima_Tour%C3%A9).

L’on se rappelle aussi que du 22 novembre au 18 décembre 2012, la Cour d’appel de Bamako a tenu la deuxième session ordinaire de la Cour d’assises de Bamako. Au menu des rôles est inscrite l’affaire du fonds mondial. Une affaire qui a mis le Mali dans une posture délicate. Suite au scandale du détournement du Fonds mondial, l’ex ministre de la santé a été inculpé par la Cour Suprême. L’affaire sera jugée devant les assises du lundi 3 au mardi 11 décembre.

En plus de l’ex-ministre de la Santé, 17 autres hauts fonctionnaires du département de la Santé comparaitront pour répondre aux faits qui leur sont reprochés. Cette audience sera présidée par un conseiller de la Cour. (Source : bamada.net 09/11/2012)

Premier à passer à la barre, le comptable du Fonds mondial reconnaît avoir pompé 121 millions CFA dans la caisse. C’est dans une salle archi-comble que Ichiaka Diallo, comptable du Fonds mondial a fait cette révélation : Il avoue avoir détourné la bagatelle de 120 millions CFA dans les caisses du Fonds mondial. En effet, Ichiaka Diallo est, dans l’arrêt de renvoi, accusé de détournement de fonds au préjudice du Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNLT) et du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP). Montant cumulé des détournements : 128 millions CFA, auxquels s’ajoutent la bagatelle de 253 millions CFA. Soit un montant  total  de 382 millions CFA. A la barre, l’ex-comptable reconnaît les faits. Il dit avoir pompé 121 millions  CFA dans les caisses du Fonds mondial. Sans complicité, aucune, dit-il, devant l’auditoire médusé. Pour ce faire, ajoute-t-il, il a réussi à retirer ces montants grâce à 32 chèques sur lesquels il a imité la signature de sa hiérarchie. Aussi, Ichiaka Diallo s’est dit prêt à rembourser les sommes détournés en revendant ses biens personnels. Il s’agit de 5 voitures, 4 parcelles à usage d’habitation, une villa de type R+1 sise à Kati. (Source : Canard Déchainé du 05 Décembre 2012).

Au contraire, Dr Fanta Siby a été durant tout ce temps libre de ses faits et gestes, au service de l’État malien.

Ainsi elle a été Directrice Régionale de la santé du district de Bamako de 2005 à 2013 ( à l’époque de Fonds mondial), Chef du Programme élargi de vaccination de 2015 à 2016, Coordinatrice de la Cellule sectorielle de lutte contre le VIH/Sida de 2016 à 2017, Responsable de la Prévention de la transmission mère enfant de 2017 à 2020 à l’UNICEF, avant d’être nommée Ministre de la santé et du développement social en octobre 2020.

Voilà une personne bien indiquée pour occuper le tant convoité poste de Ministre de la santé et du développement social. Dr Fanta Siby est bien à sa place. Elle n’a jamais fait une prison de deux ans pour quelque affaire que ce soit .

Méchanceté gratuite, quand tu nous tiens au Mali !

Amadou Traoré,

Citoyen

Source: L'Aube

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Virus du 3ème mandat en Afrique : comment en finir ?

23 Octobre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Mamadou Hawa Gassama, ancien Député de Yelimane, membre de l’URD.

20 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020