Lundi 26 Octobre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Choguel K. Maiga, président du comité stratégique du M5-RFP : «Tous ceux qui trahiront cette lutte seront punis par Dieu…»

Le Mouvement du 5 juin a animé un point-presse hier au siège de CMAS.  Face aux hommes de médias, les responsables du M5 se sont prononcés sur l’évolution de la situation et leur vision sur la transition.

L’occasion a été bonne pour Dr Choguel Kokalla Maïga pour mettre en garde ceux qui tentent de bâcler la lutte.

Le Mouvement du 5 juin s’est adressé à l’ensemble des Maliens. L’objectif de cette sortie était de faire son analyse de la situation actuelle. Face à la presse, Choguel Maïga s’en est pris à ceux qui veulent saboter la lutte du peuple. « Tous ceux qui trahiront cette lutte seront punis par Dieu ». Pour Choguel Kokalla Maïga, la transition ne peut pas être dirigée avec des gens qui se sont opposés au changement en combattant le M5. « Dans aucun pays du monde, on n’a jamais vu le changement opéré par ceux qui s’étaient opposés », argument-il. Et cela ne se commencera pas au Mali.

Pour le M5-RFP, les conclusions des concertations des 10, 11 et 12 septembre ne reflètent pas les points de vue et les décisions du peuple malien. En outre, le M5 dénonce des pratiques « anti-démocratiques » qui auraient émaillé lesdites concertations.

« Dans sa déclaration du 12 septembre 2020 sur les conclusions des concertations sur la transition, le M5, après une analyse objective du déroulement des travaux et du document présenté à la fin des travaux, a dénoncé les intimidations ; les pratiques antidémocratiques et déloyales dignes d’une autre époque, contre lesquelles la lutte pour le changement, la refondation a été enclenchée », a déclaré Ibrahim Ikassa Maïga. Aussi, poursuit-il, le M5-RFP a estimé que la volonté d’accaparement et de confiscation du pouvoir au profit du CNSP ne saurait justifier les méthodes employées qui affaiblissent le processus de transition.

En effet, malgré les séances de travail en amont des concertations, le M5 a constaté avec regret ‘’l’opacité qui a entouré’’ le traitement des rapports, ‘’le refus’’ de soumettre au débat en plénière le projet de charte de la transition. Pour le M5, au regard de l’importance de ce document pour la réussite de la transition, une approbation par acclamation sans débat en plénière n’est pas acceptable. Bref, se démarqué du document produit qui ne reflète pas les points de vue et les décisions du peuple malien.

En prenant ces positions courageuses et patriotiques, explique Ibrahim Ikassa, le M5 n’entendait ni rompre ni rentrer en conflit avec le CNSP. Le M5 entendait mettre solennellement en garde tous ceux qui, hier, se sont opposés au changement et qui, au cours des travaux des concertations, étaient dans les coulisses pour essayer de manipuler les participants et dénaturer les conclusions auxquelles ceux-ci sont parvenus.

Pour terminer, le M5 a réaffirmé sa totale disponibilité à œuvrer, de concert avec le CNSP et tous les Maliens épris de changement, pour la renaissance et la refondation du Mali.

Oumar SANOGO

Source : Le Démocrate

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Virus du 3ème mandat en Afrique : comment en finir ?

23 Octobre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Mamadou Hawa Gassama, ancien Député de Yelimane, membre de l’URD.

20 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020