Vendredi 07 Août 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Rébellion contre la mal gouvernance d’IBK : Youssouf TOLOBA se trompe de combat !

Les mises en garde de Youssouf TOLOBA contre le M5-RFP dans une interview qu’il a accordée à une radio locale, le chef d’état-major de la milice dogon « Dana Amassagou » se montre hostile au mouvement M5-RFP, qui demande la démission du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA pour ce faire il a mis en garde contre un éventuel élargissement du mouvement à la région de Mopti. C’était le 23 juin 2020 dans son QG au pays dogon.

Sans ambages, le chef Youssouf TOLOBA trouve que cette demande de démission du président de la République du Mali est un non-événement. Selon lui, la démission d’IBK conduira le pays au chaos. Ce que Youssouf TOLOBA ne sait pas c’est  que le pays va directement vers le K.O. De 2014 à 2020 les patriotes se sont levés pour vouloir redresser la barre de la mal gouvernance en faisant des propositions dans le sens de l’apaisement du climat politique notamment la tension qui a suivi la proclamation des résultats des élections législatives d’avril 2020 et la situation sécuritaire tendue au Nord et au centre du Pays.

Voilà en réalité le combat de l’Imam Mahamoud  DICKO  et de tous ceux qui se font du souci pour le Mali. S’agissant  de  ce combat contre la mauvaise gestion relative notamment à l’équipement des forces armées du Mali ( FAMA) il figure en bonne position dans cette lutte, car sans paix, il n’ya pas  de développement.

De 2013 à aujourd’hui il ya eu plus de 1000 morts et des centaines de blessés parmi les populations et les FAMAS depuis le déclenchement de la guerre au centre du Mali.

La cause de la révolte de l’Imam  les fonds destinés à l’équipement des FAMA  ont été détournés à travers la mal gouvernance. IBK a imprimé dès son arrivée à la tête de l’état ce système mafieux de gouvernance.Youssouf TOLOBA et Dana Amassagou n’auraient pas dû  exister si jamais les FAMAS avaient été équipées sérieusement en armes efficaces et en avions de guerre.Savez-vous Youssouf TOLOBA, que le montant de 54 milliards de nos francs destinés à l’achat d’avions  de combat pour les FAMA a été détourné ? Les accusés sont IBK et son fils de président de la commission défense qui ont été d’ailleurs les premiers à l’annoncer. Tous les avions payés  viennent de la ferraille française et les blindés sont également en carton ?

C’est cette mauvaise pratique qui a mis en danger de mort tout le centre du pays. La cause pour laquelle le peuple se bat aujourd’hui c’est cette mauvaise gestion entretenue au haut sommet du régime.

 On ne t’a jamais entendu parler de cette mauvaise gestion, parce que le régime continue à soutenir la milice ‘’ Donso’’. Si tu refuses à ne défendre seulement que le pays dogon alors laisse nous Maliens consciencieux de faire notre lutte pour éviter au Mali de disparaitre. Youssouf TOLOBA, semble ne pas être un patriote parce qu’il fuit le combat de l’honneur qu’il devra mener afin que Dana Amassagou n’existe plus. Lorsque ce combat sera gagné alors il y aura la présence d’une armée formée bien formée, bien équipée  pour  couvrir  l’ensemble  du territoire national.

Le courage que DANA AMASSAGOU a eu au centre, les FAMA ne l’ont pas eu ; parce qu’à chaque fois qu’elles sont sollicitées face à l’imminence d’une attaque contre les paisibles populations du centre, elles ne se présentent que vingt-quatre heures après lorsque l’ennemi a eu le temps de disparaitre en ayant perpétré des assassinats de femmes, enfants, vieux, etc.

Si TOLOBA avait l’esprit ouvert, il devra soutenir le combat de l’Imam Mahamoud DICKO,du M5-RFP et de tous les citoyens soucieux de la santé de notre Maliba.TOLOBA devrait être le premier à dire à IBK d’écouter non seulement son peuple, mais aussi Dana Amassagou pour une sortie de crise.TOLOBA sait -il que c’est IBK qui est allé chercher l’Imam DICKO  en premier lieu. Donc c’est le politique qui est allé chercher le religieux dans sa mosquée pour lui faire porter le grand Boubou de la politique. TOLOBA se trompe de combat du fait qu’il a lancé des piques et des mises en garde à l’Imam Mahamoud DICKO.  IBK semble ne pas se rendre compte que l’heure est grave. IBK doit savoir se retirer en jetant l’éponge pour son honneur et le bonheur des Maliens. Mais vouloir s’entêter cela lui sera préjudiciable, car cette foule se bat pour l’honneur du peuple qui est opprimé, oppressé, indigné, vilipendé chaque jour. Finalement, il entend récupérer son pouvoir, qu’il va gérer, suivant la constitution de 1992 c’est-à-dire le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple. Que Dieu sauve notre patrie !

Siramakan  KEITA

Source: CARREFOUR

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Me Alifa Habib Koné à propos de la Corruption au Mali : « faute pour les pouvoirs publics d’initier le débat, la rue le leur imposerait »

Dans l’Essai d’analyse qui suit Me Alifa Habib Koné, auditeur et avocat au Barreau, fait le lien entre l’incapacité des régimes successifs à lutter contre la corruption/l’enrichissement illicite et la crise multi-dimensionnelle qui secoue le pays.   

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Comment voyez-vous l’évolution de crise sociopolitique après la fête de Tabaski ?

04 Août


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Siriki Kouyaté, Président du Mouvement JIRIBA KORO.

30 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2020