Lundi 13 Juillet 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Moussa Timbiné : Un choix Qui fait l’unanimité au sein de la majorité

Les acteurs politiques, singulièrement ceux de la majorité présidentielle saluent l’élection au perchoir du député élu en Commune V, «un choix opéré dans le consensus et conforme à la volonté du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta»

Dr Bocari Tréta, président du RPM : «Le président fondateur a proposé un candidat que nous avons accepté»

«Je félicite sincèrement le camarade Moussa Timbiné, candidat du Rassemblement pour le Mali (RPM) et de la majorité présidentielle pour sa brillante élection au poste de président de l’Assemblée nationale.

Je profite de l’occasion pour formuler ma conviction qu’il sera à hauteur de la mission à lui confiée et souhaiter qu’il ait toutes les capacités pour conduire à bien l’ensemble du programme de reformes attendues par l’Assemblée nationale.

La mission à lui confiée est lourde et très exaltante. L’ensemble de nos compatriotes ont souhaité de tous leurs vœux le renouvellement de la légitimité des députés, compte tenu de la nature des reformes à opérer.

On a parlé des reformes politiques, institutionnelles, mais parmi elles, la plus importante est la reforme constitutionnelle. Les Maliens n’ont pas souhaité qu’une Assemblée nationale avec des déficits de légitimité puisse porter cet important projet de reformes.

C’est là notre plus grande réjouissance, avec l’annonce de l’Assemblée renouvelée et, in fine, un nouveau président élu. Je me réjoui aussi particulièrement de cette élection qui maintient le RPM dans son rôle de premier parti parlementaire.

Le processus qui nous a conduit à ces législatives a été très long… Pour les militants et militantes du RPM, c’était une compétition assez difficile, mais que nous avons gagnée. Ensuite, dans la perspective de la rentrée parlementaire, nous avons conduit un processus interne de désignation de candidat au perchoir. Dès le départ, nous avons convenu que tout résultat qui sortirait de ce processus serait soumis au président fondateur.

Parce que notre cas singulier, c’est que le président de la République est membre fondateur de notre parti et il l’a présidé pendant de longues années. Donc, nous ne souhaiterions prendre aucune décision sans son accord. Ce processus, comme tout processus de sélection, a connu des difficultés et à l’arrivée on a choisi un camarade.

Mais, c’était déjà très clair que ce choix devait être présenté au président de la République qui, dans sa lecture, a aussi d’autres grilles. Il est quand même la convergence de la majorité présidentielle. Aussi, la stabilité du pays et la mise en œuvre du programme présidentiel sont à cette convergence.

Nous l’avons rencontré et après discussions, le président fondateur nous a proposé un candidat que nous avons accepté et que nous avons présenté au nom du parti. Dans l’urgence, nous avions pris des dispositions pour réunir l’ensemble de nos députés et leur donner cette information avant l’ouverture de la séance inaugurale. Également, nous avions rencontré les alliés, qu’ils soient de la majorité présidentielle ou d’autres alliés à l’Hémicycle qui s’étaient rendus disponibles pour voter le candidat du parti.

Au finish, les choses se sont très bien passées. J’exprime ma gratitude au président de la République pour avoir réussi à nous mettre d’accord, à transcender nos divergences internes. La famille RPM s’en sort renforcée et plus cohérente. Moussa Timbiné succède à ce poste, à un autre camarade, Issaka Sidibé, qui n’a pas démérité et auquel j’adresse mes remerciements pour tout le travail qu’il a fait à la tête de l’Assemblée nationale».

Propos recueillis par

Issa Dembélé

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Covid-19 en Afrique : « La réponse à la pandémie Covid-19 exige des mesures budgétaires fortes »

« L’insécurité, les catastrophes naturelles, les épidémies et les chocs exogènes peuvent provoquer des déficits budgétaires importants et causer une hausse sensible de la dette publique.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Comment mettre fin aux tueries dans le centre du pays ?

07 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara

07 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2020