Vendredi 10 Avril 2020
Banniere SAma Money

Covid-19 au Mali :

+ 13 nouveaux cas ce vendredi 10 avril, soit 87 malades du coronavirus

+ 7 Décès

+ 22 patients guéris

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Suite à une opération de ratissage autour de Tarkint: Certains militaires déclarés portés disparus retrouvés

Selon des sources sécuritaires, huit militaires qui avaient été déclarés portés disparus lors de l’attaque terroriste contre les positions de l’armée à Tarkint ont été retrouvés dans les environs de ladite localité.

Ces derniers ont été récupérés lors d’une opération de recherche lancée par un détachement de l’armée, conduit par le Commandant de la 7è région militaire.

L’attaque de Tarkint, l’une des plus meurtrières jamais subies par l’armée dans ce sanctuaire du narco terrorisme au Sahel, avait causé la mort d’une trentaine de soldats. Plusieurs autres avaient été portés disparus et d’importants dégâts matériels avaient été enregistrés.

Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) avait, à travers un communiqué, revendiqué cette attaque. Les forces armées maliennes et leurs partenaires devraient pourtant concentrer leurs opérations sur cette zone qui passe pour être l’un des plus hauts lieux du trafic de drogue et divers autres produits. L’axe Tarkint-Almoustrat sert régulièrement de relais pour les trafiquants, les groupes terroristes et parfois même de certains mouvements signataires pour faire acheminer de la drogue.

Des combats opposent parfois les groupes susmentionnés pour le contrôle du chemin de la drogue. Rappelons que, courant 2009, un Boeing 727-200, venant du Venezuela via Guinée Bissau et transportant, selon l’ONU, de « la cocaïne et autres produits illicites », avait atterri près de Tarkint dans la région de Gao. L’appareil avait déchargé son précieux contenu puis était sorti de la piste artisanale avant d’être incendié par les trafiquants. Et il ne fait l’ombre d’aucun doute que toute présence militaire dans la zone est vite perçue par les groupes qui y sévissent comme une cible potentielle.

A. DIARRA

Source: L'Indépendant

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Me Mountaga Tall à propos du Conseil des ministres par visioconférence : "Le Gouvernement, pour se protéger contre le Coronavirus se barricade derrière les écrans pour délibérer. Bravo !

Sauf qu'au moment, le même Gouvernement envoie les malien(nes) s'agglutiner aux meetings électoraux et dans les bureaux de vote. Le droit à la santé et à la vie ne vaut-il pas pour tous ?"

Blog

Hommage de Birama Konaré, écrivain, à Soumaïla Cissé et ses compagnons : « Il faut agir pour faire tomber la distance entre Soumaïla Cissé et nous »

« Nous sommes tous à Nianfunké jusqu’à ce que vous nous reveniez

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Distanciation sociale

09 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

10 Avril

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020