Jeudi 13 Août 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Non respect des mesures préventives contre le coronavirus au Mali : Le gouvernement va utiliser des mesures drastiques pour contraindre les contrevenants

L’Afrique de plus en plus touchée par le nouveau coronavirus. Une trentaine de pays du continent est désormais contaminée par le COVID-19, avec une forte augmentation ces derniers jours dans certains pays en particulier.

Le Mali, l’un des rares pays non encore touchés, a mis en place des mesures préventives. Les dites mesures ne sont pas respectées par les populations. « Certains citoyens persistent à organiser des rassemblements à l’occasion de mariages, de baptêmes et autres cérémonies fastueuses », a indiqué, hier, lundi 23 mars 2020, dans un communiqué, le ministre de la sécurité et de la protection civile. Face à ces comportements que rien ne justifie, selon le ministre de la sécurité,  des mesures drastiques sont d’ores et déjà prises pour contraindre les contrevenants à se conformer aux prescriptions en vigueur. « Toute personne prise en violation flagrante des mesures imposées, répondra de ses actes devant la justice », met en garde le ministre de la sécurité.

Pour rappel, pour éviter l’entrée du virus au Mali, le gouvernement malien a adopté, le 18 mars dernier, les mesures préventives suivantes :  la suspension jusqu’à nouvel ordre, des vols commerciaux en provenance des pays touchés, à l’exception des vols cargos ; la fermeture des écoles publiques, privées et confessionnelles (maternelles, primaires, secondaires et supérieures) y compris les medersas et ce, pendant trois semaines; la suspension jusqu’à nouvel ordre, de tous les regroupements publics y compris les ateliers, les colloques, les séminaires, les meetings populaires ; l’interdiction jusqu’à nouvel ordre, des regroupements à caractère social, sportif, culturel et politique de plus de cinquante personnes, sous réserve du respect des gestes-barrières. Il s’agit des mariages, des baptêmes, des funérailles ; la fermeture jusqu’à nouvel ordre des boites de nuit et bars dancings.

Source : Le Républicain 24 Mar 2020

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Me Alifa Habib Koné à propos de la Corruption au Mali : « faute pour les pouvoirs publics d’initier le débat, la rue le leur imposerait »

Dans l’Essai d’analyse qui suit Me Alifa Habib Koné, auditeur et avocat au Barreau, fait le lien entre l’incapacité des régimes successifs à lutter contre la corruption/l’enrichissement illicite et la crise multi-dimensionnelle qui secoue le pays.   

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : À vous la parole : Donnez votre point de vue sur une question d’actualité de votre choix (politique, économique, culturel, religieuse…)

07 Août


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Siriki Kouyaté, Président du Mouvement JIRIBA KORO.

30 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2020