Le processus pour le retour définitif de l’ex-président de la république déjà amorcé. ATT et sa famille passeront le 31 décembre à Bamako, après 7 ans d’exil forcé à Dakar

Publié le 02 novembre
Source : Aujourd'hui-Mali

Après avoir passé sept ans d’exil forcé à Dakar, au Sénégal, suite aux événements de mars 2012, l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré, veut définitivement rentrer au bercail.

Ainsi, le processus de son retour est déjà amorcé. Selon nos informations, ATT et sa famille passeront donc le 31 décembre prochain à Bamako. Ensuite, ATT se consacrera aux activités de sa Fondation Pour l’Enfance, qui intervient surtout dans les domaines purement humanitaires. Ainsi, il procédera à l’inauguration de deux grandes infrastructures sanitaires qui permettront de soulager les malades. Il s’agit du Centre de cathétérisme cardiaque et du Centre d’hémodialyse qui s’ajouteront donc au Centre de chirurgie cardio pédiatrique inauguré le 10 septembre 2018, par ATT lui-même.

Le processus de retour définitif à Bamako de l’ancien président Amadou Toumani Touré plus connu sous les initiales d’ATT est désormais amorcé. Les préparatifs vont bon train. Et l’ancien chef de l’Etat malien est prêt à rentrer au bercail avec toute sa famille, après 7 ans d’exil forcé à Dakar, au Sénégal. Il s’agit de son épouse, Mme Touré Lobbo Traoré, ses enfants Fanta et Mabo ainsi que leurs petits-enfants.

” Tout est fin prêt pour que le président ATT puisse rentrer à Bamako dans le plus bref délai. Il reste seulement quelques réglages. C’est pour vous dire que le processus est vraiment amorcé “, nous révèle une source très crédible.  Avant de préciser : “La résidence où il sera logé avec sa famille est aussi prête puisque les installations sont presque terminées”.

Pour la petite histoire, ses enfants, à savoir Fanta et Mabo viennent de séjourner à Bamako dans le cadre des préparatifs du come-back de leurs deux parents.

Après avoir passé plusieurs années à Dakar, Amadou Toumani Touré et sa famille passeront le 31 décembre prochain à Bamako. C’est dire que son retour est donc imminent.

Une fois à Bamako, Amadou Toumani Touré ne sera pas au chômage. Il se lancera dans les actions humanitaires avec sa Fondation Pour l’Enfance. Ainsi, les deux gros chantiers qui lui tiennent à cœur au niveau de l’Hôpital “Mère-Enfant, Le Luxembourg” seront officiellement inaugurés, probablement en début 2020. Il s’agit du Centre de Cathétérisme cardiaque et du Centre d’hémodialyse.

Selon nos informations, le Centre de Cathétérisme est totalement terminé et il est même fonctionnel depuis août dernier. Ce qui est une première au Mali.  Cet ambitieux projet d’un investissement d’un milliard de nos francs est le fruit de la coopération entre l’Hôpital Mère-Enfant “Le Luxembourg” et Monaco à travers l’Association Share. Cela grâce au soutien financier de certains bailleurs de fonds comme la Coopération de la Principauté de Monaco et plusieurs associations partenaires. “Avec ce  nouveau centre, le Mali n’aura plus besoin d’évacuations sanitaires des malades souffrant de cette pathologie vers la France, la Tunisie ou encore le Maroc. Il dispose de toutes les normes requises pour prendre en charge les patients”, nous précise une source sanitaire.

Précisons que le cathétérisme cardiaque est une méthode d’exploration hémodynamique, qui consiste à introduire une sonde dans les différentes cavités cardiaques afin de mesurer les pressions et le taux de saturation en oxygène du sang. “Le cathétérisme cardiaque consiste à introduire une sonde généralement opaque aux rayons X, dans les cavités cardiaques droites et/ou gauches. On peut ainsi mesurer les pressions intravasculaires et intracardiaques, prélever des échantillons sanguins, injecter divers indicateurs pour mesurer le débit cardiaque et détecter un shunt intracardiaque, injecter des produits opaques permettant une étude morphologique et cinétique des différentes cavités et des vaisseaux”, selon l’un des spécialistes.

S’agissant du Centre d’hémodialyse, il faut préciser que les travaux de cette infrastructure sanitaire sont très avancés. Dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation Pour l’Enfance, la Fondation Moctar Thiam équipera le Centre par des machines de dialyse pour un coût global de 200 millions de Fcfa.

Le Centre d’hémodialyse de l’Hôpital “Mère-Enfant, Le Luxembourg” vient à point nommé pour qui connait la situation des malades souffrant de l’insuffisance rénale au niveau de certains hôpitaux, notamment au Point-G. C’est donc un grand ouf de soulagement pour les nombreux malades.

En tout cas, l’une des ambitions d’Amadou Toumani Touré, en tant que Président de la Fondation Pour l’Enfance, c’est de faire de l’Hôpital «Mère-Enfant Le Luxembourg» une structure sanitaire de référence au Mali et en Afrique. Aujourd’hui, on peut dire sans risque de se tromper que cet établissement sanitaire continue de se développer. Voilà pourquoi il fait la fierté du Mali. Ce qui prouve la récente visite que l’ancien Président de la France, François Hollande, y a effectué. Il a été impressionné par la qualité des services offerts par cette structure sanitaire. Cela explique les résultats de l’évaluation de la performance des hôpitaux 2018 de l’Agence nationale d’évaluation des hôpitaux. Dans ce classement, l’Hôpital “Mère-Enfant, Le Luxembourg” fait partie du trio gagnant avec l’Hôpital de Sikasso et l’Hôpital du Mali. D’ici les résultats de la prochaine évaluation, ce classement sera bouleversé.

En tout cas, sous le leadership d’ATT, l’Hôpital “Mère-Enfant” se trouve dans un vaste programme qui permet de renforcer davantage son plateau technique.

Les travaux du Centre de cathétérisme cardiaque et celui d’hémodialyse vont s’ajouter au Centre de chirurgie cardio pédiatrique qui a été officiellement inauguré le 10 septembre 2018, par Amadou Toumani Touré lui-même et son épouse Touré Lobbo Traoré. Ce Centre permet désormais de donner espoir aux enfants malades du cœur. Une manière de soulager leurs parents. Il a été rendu possible grâce à un partenariat entre la Fondation Pour l’Enfance et l’Ong “La Chaîne de l’Espoir” dont le Président-fondateur est le Professeur Alain Déloche. Sans oublier aussi l’appui financier de la famille de André Festoc et d’autres partenaires. Voilà pourquoi, le Centre porte le nom de feu “André Festoc”, défunt époux de la généreuse donatrice, Thi Sanh, qui était présente à la cérémonie d’inauguration avec son fils.

Depuis lors, plusieurs enfants ont subi des opérations à cœur ouvert au niveau de ce centre avec succès. Et c’est la petite Fanta Diarra qui a inauguré le bloc opératoire du Centre André Festoc. Elle a subi une opération à cœur ouvert avec succès. Ce fut une grande joie pour ses parents.

“J’ai eu l’occasion, à maintes reprises, de dire combien cet hôpital Mère-Enfant est un symbole de mon affection pour les enfants en réponse à l’amour qu’ils m’ont témoigné tout au long de ma vie publique et qui ne s’est jamais démenti par la suite. Je veux dire aujourd’hui aux enfants du Mali, ceci : en dehors de vos parents, des femmes et des hommes à travers le monde vous aiment d’une ardente affection ! C’est parce qu’elles vous chérissent que ces belles et grandes âmes ont décidé d’unir leurs efforts pour construire une Unité de chirurgie cardio-pédiatrique pour soulager les enfants malades du cœur.

Nous devons une fière chandelle au Professeur Alain Déloche, président de la Chaîne de l’Espoir pour sa contribution inestimable à cette réalisation. Il a été le philanthrope qui est venu à la rencontre de notre pays pour mieux connaitre ses besoins dans la prise en charge des pathologies cardiaques. Il n’a pas hésité à nouer des partenariats locaux pour apporter dans le cadre de l’évacuation sanitaire une réponse aux cas les plus graves. Mais le Professeur Déloche n’a jamais perdu de vue la nécessité d’une solution endogène par l’implantation d’une Unité cardio-pédiatrique chez nous, ici au Mali. En lui, je tiens à saluer un ami du Mali et un maillon essentiel de la chaîne humaine à l’origine de cette belle œuvre. J’associe à l’expression de cette reconnaissance, vos collègues, collaborateurs et tous les bénévoles de votre Association” a précisé, le président de la Fondation pour l’Enfance, Amadou Toumani Touré.

         El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd'hui

Commentez avec facebook