Orientations des admis au DEF : La liste finalement publiée

Publié le 28 octobre
Source : l'Essor

La proclamation des orientations des élèves admi s au Diplôme d’études fondamentales (DEF), session 2019, était annoncée initialement pour le 15 octobre dernier. La liste a été finalement dévoilée, vendredi dernier, soit une dizaine de jours plus tard.

En attendant, il faut indiquer que la liste des orientations, au titre de l’année scolaire 2019-2020 est aussi disponible sur le site web du ministère de l’Éducation nationale : www.education.gov.ml.

Sur plus de 108.000 candidats déclarés définitivement admis au DEF, 98.808 élèves réguliers ont été orientés dans 108 établissements secondaires, techniques et professionnels publics et dans 1.023 établissements secondaires, techniques et professionnels privés, éligibles au titre de l’année scolaire 2019-2020. Le retard dans la proclamation des résultats, a précisé le directeur de la Cellule de planification et des statistiques (CPS) du ministère de l’Éducation nationale, Dr Diakalia Koné, s’explique par trois raisons fondamentales. La première a trait à la gestion des réclamations formulées par les promoteurs des établissements scolaires privés. Ceux-ci contestaient leur sort aux termes de la mission d’évaluation.

La deuxième raison se rapporte à la vérification de la capacité d’accueil des établissements publics qui sont prioritaires. Enfin la troisième raison s’explique par les réglages indispensables pour rester dans l’enveloppe financière allouée à la prise en charge des élèves orientés dans les établissements privés éligibles. Cette enveloppe financière pour tous les élèves, au titre de la rentrée scolaire 2019-2020, s’élève à 43 milliards de Fcfa, dont près de 10 milliards de Fcfa pour la prise en charge des 98.808 admis au DEF.

Après la proclamation des orientations, a poursuivi Dr Diakalia Koné, la place est maintenant aux mouvements de transferts, des réorientations et des régularisations. Il y a transfert lorsqu’un élève quitte un établissement pour un autre de même type dans la même Académie ou d’une Académie à une autre. Exemple, le transfert entre deux lycées. Cependant, le transfert est interdit d’un établissement public à un établissement privé.

La réorientation signifie qu’un élève quitte un type d’enseignement pour un autre type d’enseignement différent. Cela n’est possible que pour les nouveaux admis orientés et pour les anciens ayant au plus une année scolaire au secondaire.

Quant à la régularisation, elle porte sur la gestion des cas de réclamation, soit d’erreurs matérielles (erreur sur le nom de l’élève, de ses parents ou sa date de naissance), soit erreur d’admission après vérification des procès-verbaux (PV).

Le directeur de la CPS a révélé qu’il est important de retenir qu’aucun établissement agro-pastoral n’avait reçu d’élèves au cours de l’année scolaire 2018-2019.

Mais, cette année scolaire 45 établissements agro-pastoraux, dont 39 privés et 6 publics, ont accueilli des élèves admis au DEF. Bref, l’état a pu orienter tous les élèves réguliers admis, a conclu Dr Diakalia Koné.

Sidi Y. WAGUÉ

Source : l’Essor

Commentez avec facebook