Mardi 17 Septembre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

IBK au sujet de l’emploi des jeunes : « La jeunesse doit montrer qu’elle est active »

IBK nous avait promis 200 000 emplois pour son premier mandat, surtout pour les jeunes. Ces promesses ont été faites au même moment où il disait au peuple « le Mali d’abord, l’honneur et le bonheur des Maliens ».

Pendant cinq ans, les jeunes n’ont rien vu si ce n’est que la concussion, la prévarication et l’impunité totale pour ses proches qui ont commis des maladresses. Au lieu de créer 200 000 emplois, il n’a créé que 115 emplois en cinq ans et il a, à travers l’opération Ami Kane, fait détruire 150 000 emplois en 15 jours. Peut-on lui faire confiance nous les jeunes ?

Voilà qu’il nous ramène aux promesses du président Erdogan, un autre coup de ‘’bluff’’. Au départ, pour rassurer la jeunesse, il n’avait pas parlé du président Erdogan. Ne sait-il pas que cet autre président a ses problèmes et difficultés. Mais lui, il arrive à les gérer sans parler d’autres appuis.

« Le Président Erdogan est prêt à me donner un grand coup de main pour l’emploi des jeunes. Il s’agit de créer des opportunités pour les jeunes du Mali dans tous les domaines ». Voilà donc que l’annonce est faite, la balle est dans le camp des jeunes, car IBK a placé son second mandat sous le signe de la jeunesse, IBK soutient que cette déclaration n’est pas de la démagogie ou la promotion de deux ou trois jeunes. Mais plutôt le souci du plein emploi pour la jeunesse. Il informe qu’il en a parlé, il y a deux jours, avec le président turc qui devrait lui donner un grand coup de main dans ce sens. Dans sa vision, il souhaite que le Mali ait des centres d’apprentissage en plus grand nombre pour la qualification des jeunes. Pour lui, ce qui compte, c’est qu’au bout de l’exercice, combien de jeunes auront un emploi stable.

Partant, IBK explique qu’une jeunesse amorphe ne lui rassurait pas du tout. Il faut  que cette jeunesse montre qu’elle est active, qu’elle sache demander quand il le  faut  des comptes, pourquoi pas ! Nous conseillons désormais aux jeunes de ne pas être amorphes, car il vous trouve amorphes. Il trouve que vous êtes inactifs, montrez-lui que vous pouvez déplacer la colline de Koulouba. Il trouve que vous ne demandez pas et que vous êtes trop mou. Vous devez lui montrer que vous êtes chauds et que vous pouvez l’empêcher de dormir sans vos emplois. Il trouve que vous acceptez tous sans broncher, même les faits de corruption qui sans eux, plus de 400 000 jeunes pouvaient avoir du travail. Montrez-lui que désormais la récréation est terminée et que la jeunesse fera déplacer la colline du pouvoir. IBK a lancé à la jeunesse un grand défi, la balle est désormais dans le camp de la franche jeune !

Saura-t-elle lever le défi lancé par IBK ?

Seydou Diarra

Source : Le Carréfour 12 Sep 2019

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Mamadou I Konaté multiplie les sorties contre le régime : « 10 ans d’incapacité à offrir la justice et le bonheur, soigner et assurer l’éducation aux gens dont on abuse durant des campagnes électorales en les volant et mentant juste pour engranger leurs voix et se maintenir 5 puis 10 ans au pouvoir frauduleusement et illégalement »

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Self-défense et autodéfense

17 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] CPI: toujours pas de liberté définitive pour Laurent Gbagbo

17 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019