Samedi 17 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le Togo doit fermer sans délai la prison civile de Lomé

Le Comité contre la torture a fait des recommandations relatives au respect des droits humains dans les lieux de détention au Togo. La prison civile de Lomé est en ligne de mire. Les autorités judiciaires qui ont la responsabilité d’exercer un contrôle effectif et régulier sont interpellés.

Dans ses observations finales concernant le troisième rapport périodique du Togo, l’institution onusienne appelle à la suppression du paiement forfaitaire exigé des visiteurs de prisonniers et au respect strict par les officiers de police et de gendarmerie des procédures de prolongation des gardes à vue.

Concernant les conditions de détention, le Comité exhorte le Togo à fermer définitivement et sans délai la prison de Lomé et de concevoir un plan général sur la situation des établissements pénitentiaires au Togo. Par ailleurs, les autorités doivent veiller à l’amélioration des conditions matérielles dans tous les autres lieux de privation de liberté. L’accès des prisonniers à une alimentation adéquate et suffisante, à des conditions sanitaires décentes et à une aération suffisante au sein des cellules demeurent des droits fondamentaux.

L’Etat doit en outre doter les établissements pénitentiaires de personnel qualifié et suffisamment formé. Un règlement intérieur doit être adopté dans tous les lieux de détention et des enquêtes doivent être effectuées en vue de clarifier les cas de corruption.

Source : Africa Top Success

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L'armée est la VAR de la révolution (rediffusion)

15 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019