Mardi 22 Octobre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Burkina Faso : entre Diendéré et l’ex-président Ouédraogo, où se trouve la vérité ?

Lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi 8 août à Ouagadougou, les avocats du cerveau présumé du putsch manqué de 2015 demandent l’acquittement de leur client. Le Gal Gilbert Dienderé, aurait-il eu tort d’assumer la vacance du pouvoir ?

Rfi Afrique rapporte que selon Me Jean Yaovi Degli, le présumé coupable a assumé la vacance du pouvoir sur proposition expresse de l’ex-président Jean-Baptiste Ouédraogo pour éviter « le chaos ». Par conséquent, la plus juste accusation qui pourrait être retenue contre le Gal Diendéré serait des faits de complicité et non un complot ni un attentat à la sûreté de l’État.

En revanche, l’ex-président burkinabè Jean-Baptiste Ouédraogo rejette les accusations de la défense du général Gilbert Dienderé, renseigne la même source. « Je n’ai jamais parlé de cela. Je ne savais même pas que le chaos viendrait », défend-t-il. Qui croire donc ?

Pour rappel, des soldats du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) avaient effectué le 16 septembre 2015 une tentative pour renverser le gouvernement de transition mis en place après la chute du président Blaise Compaoré.

Source : Africa Top Success

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Un ancien fonctionnaire international écrit à IBK : « Démissionnez de votre Présidence… » !

Ancien fonctionnaire international, Mahamadou Maïga, Docteur d’Etat ès sciences économiques de l’Université de Paris-1-Panthéon Sorbonne, écrit une lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta. Dans sa correspondance, M. Maïga lance un appel pressant à IBK : «… de vous voir démissionner de la Présidence de la République dans les brefs délais, pour parer, non pas à un putsch que vous avez évoqué supra, mais à une révolte multiforme ou une révolution populaire aux conséquences sociales imprévisibles, du genre de la révolte qui a balayé le régime monopartite détesté de M. le Président Moussa Traoré ». 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Profession rabatteurs

21 Octobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RDC: Félix Tshisekedi promet de lutter contre la pauvreté

21 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019