Dimanche 15 Décembre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Douentza : LE CHEF DE VILLAGE DE HOMBORI RETROUVÉ ASSASSINÉ

Le chef de village d’Hombori, Nouhoum Bah Maïga, a été tué, dans la nuit du 21 au 22 juin, chez lui, par des individus non identifiés. Selon une source proche de la victime joint au téléphone, c’est un corps sans vie que les membres de sa famille ont découvert au réveil, le matin.

La nouvelle s’est alors répandue dans tout le village et au-delà. Le chef de village serait victime d’un assassinat même si aucune information sur les circonstances exactes de sa mort n’a été révélée, encore moins sur l’arme utilisée. Selon la même source, personne n’a rien entendu de suspect au moment où, les auteurs accomplissaient leur forfait. Il faut rappeler que c’est la deuxième fois que le village d’Hombori est victime de l’assassinat de son chef depuis le début de la crise sécuritaire au Mali en 2012. Moussa Balobo Maïga, le prédécesseur de Nouhoum Bah Maïga, a été aussi tué. Les auteurs des deux crimes restent toujours non identifiés. Aucune investigation n’a, pour l’heure permis, de leur mettre la main.

Awoi DICKO

AMAP-Douentza

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Dr Charles Dara à propos de la Dengue : « c’est une maladie contagieuse ! »

Infection virale transmise par la piqûre d’un moustique, la « Dengue » sévit depuis début octobre dans les ménages au point que le département de la santé semble en prendre la mesure et dégainer des astuces préventives et surtout des conduites à tenir.  

Lire la suite

 

Blog

Ibrahim Ikassa Maiga, Enseignant à la Faculté de Droit Privé (USJP/Bamako – Mali) : « Comment comprendre qu’avec cette superpuissante ou hyperpuissante force française militaire, aucun secours ne vient aux soldats maliens »

« Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako,

C’est avec force indignation que je vous ai lu, au fil d’un communiqué faisant état de votre prétendu « étonnement » à propos du secret de polichinelle dont le Très Respecté Salif KEITA s’est fait porteur à l’intention du Président IBK.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L'âge légal de départ à la retraite

12 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

13 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019