Jeudi 25 Avril 2019
Bannière CPA

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta va-t-il limoger son Premier ministre?

Qui veut vraiment faire partir le Premier ministre malien ? Des religieux demandent son départ. Vent debout, l'opposition malienne réclame aussi son limogeage.

C'est au tour du parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM) d'aller dans la même direction, en menaçant même Soumeylou Boubeye Maïga et son gouvernement du dépôt d'une motion de censure à l'Assemblée nationale.

Pour justifier leur démarche inédite, des députés du Rassemblement pour le Mali (RPM) parti au pouvoir, se sont exprimés dans la presse. En évoquant notamment « l’échec de la politique gouvernementale en matière de sécurité ». « Rien ne va au Mali. C’est ce qui explique le projet de motion de censure », a déclaré, de son côté, ce dimanche soir, Sékou Niamé Bathily, représentant du même parti présidentiel, lors d’un débat télévisé.

La bronca contre le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga est également menée par deux influents leaders religieux : l’imam Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali et le chérif de la localité de Nioro.

L’opposition réclame aussi « la tête du Premier ministre ». Tous les regards sont désormais tournés vers le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta, qui, d’après nos informations a reçu ce dimanche celui qui est encore son Premier ministre. Il sait qu’il lui doit en partie sa réélection à la tête du pays. Va-t-il le limoger ? Va-t-il le sacrifier ? Ou va-t-il plutôt, contre vents et marées, lui renouveler sa confiance, en procédant simplement à un remaniement ministériel ?

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

UNESCO : Les journalistes de Reuters, Wa Lone et Kyaw Soe Oo, lauréats du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2019

Les journalistes du Myanmar Kyaw Soe Oo et Wa Lone sont les lauréats conjoints 2019 du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano, après recommandation par un jury international de professionnels des médias.

Lire la suite

Blog

Je suis dogon mais pas un génocidaire*

Ici c’est chez moi

Mes ancêtres sont venus de loin.

Du lointain Mandé, ils sont venus jusqu’ici.

Ils ne recherchaient pas de terres.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La cuisine électorale

25 Avril 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Abidjan: 2020, vers une élection apaisée?

25 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2019