Mardi 19 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Visite de la ministre adjointe allemande de la coopération économique : SOUTIEN À L’AGRICULTURE ET AU DÉVELOPPEMENT

Le comité national du Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS) au Mali a organisé, hier dans la salle de conférence du ministère de l’Agriculture, une rencontre entre la ministre adjointe allemande de la Coopération économique et du Développement, Mme Maria Flachsbarth, et les acteurs de la résilience au Mali. La cérémonie s’est tenue en présence du ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, et de la représentante du PAM, Mme Silvia Caruso.

A l’entame de son allocution, la représentante du PAM au Mali a indiqué que compte tenu de la fragilité agro-écologique de la zone, le renforcement de la résilience est un défi régional, et les efforts dans ce domaine sont fédérés à travers l’Alliance globale pour la résilience au Sahel et en Afrique de l’Ouest (AGIR). «Nous sommes tous engagés à appuyer la mise en œuvre des priorités résilience pays définies par le gouvernement, afin de s’attaquer aux causes structurelles des crises alimentaires et nutritionnelles récurrentes», a dit Silvia Caruso.

Pour elle, les récits décrivant les pays du Sahel, dont le Mali, se concentrent sur des défis tels que la violence et les conflits, l’extrémisme et le terrorisme, ignorant les abondantes opportunités et le potentiel énorme de la région. Elle a aussi ajouté que le chemin pour exploiter ces opportunités passe nécessairement par les communautés, en renforçant leur capital humain et leurs capacités productives. Dans cette logique, la résilience est un moyen de consolider les liens entre l’action humanitaire, le développement et la paix, à travers des réponses structurelles, opérationnalisées à grande échelle. Il s’agit effectivement de préserver les moyens d’existence dans l’immédiat et de lier ces efforts à une vision plus long terme pour maximiser l’impact de l’engagement et réaliser un développement durable dans le Sahel, a expliqué Mme la représentante. Silvia Caruso a saisi l’occasion pour remercier la République fédérale d’Allemagne et le peuple allemand, qui, grâce à leur soutien financier, volent au secours des populations au Mali.

Selon la ministre adjointe de la Coopération économique et du Développement de la République fédérale d’Allemagne, l’objectif de cette visite est basé sur les risques liés au changement climatique qui causent la réduction de la population locale, sur le fait d’éviter la famine et de réduire les répercussions qui y sont liés. «Nous soutenons les infrastructures et la formation des agriculteurs pour qu’il y ait une perspective à long terme de la population locale», a affirmé Mme Maria Flachsbarth. Elle s’est réjouie du soutien apporté par le ministère de l’Agriculture.

Dans son intervention, le ministre de l’Agriculture, Dr. Nango Dembélé, s’est également réjoui des questions de renforcement de la résilience des populations et singulièrement de la collaboration entre la Coopération allemande et le Programme alimentaire mondial. Pour lui, le renforcement de la résilience a toujours été au cœur des interventions de son département, dont les principales cibles sont des producteurs d’envergure modeste qui produisent la majeure partie de l’alimentation du pays et dont le plus grand nombre est frappé par des effets divers, dont ceux du changement climatique, a indiqué le ministre Dembélé, avant de rappeler que notre pays s’est inscrit dans la démarche stratégique régionale visant la «Faim Zéro» à l’horizon 2023 et s’est engagé à renforcer la résilience des populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans le cadre de l’Alliance globale pour la résilience (AGIR) au Sahel et en Afrique de l’Ouest dans un partenariat politique.

Le département de l’Agriculture a apprécié à sa juste valeur le partenariat fécond établi entre le Mali et la Coopération allemande dans le domaine du développement agricole de façon générale et particulièrement dans celui des aménagements hydro-agricoles dans les régions de Tombouctou, Koulikoro et Mopti et dans bien d’autres localités, a laissé entendre le ministre de l’Agriculture qui a apprécié à sa juste valeur la bonne santé de la coopération entre notre pays et la République fédérale d’Allemagne et surtout pour son soutien remarquable au développement agricole de notre pays.

Yaya DIAKITÉ

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Redevenir opposant historique

18 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Libye : que reste-t-il de la révolution de 2011 ?

18 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019