Lundi 21 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le remaniement ministériel reporté en janvier

Annoncé dans la deuxième quinzaine du mois de novembre par la presse privée de…presse, le remaniement ministériel est reporté au lendemain des festivités du 20 janvier 2019. Plusieurs leaders de l’opposition feront, dit-on, leur entrée dans la future équipe gouvernementale.

A en croire nos sources, ce n’est pas, seulement, que le gouvernement qui sera remanié. Même au sein de l’armée, dit-on, il y’aura des « changements ». Sans plus de précision.

Il s’agit, de sources proches du pouvoir, d’intégrer au sein de l’attelage gouvernemental des leaders politiques. Notamment, ceux disposant d’une base électorale solide. Et qui, par voie de conséquence, seraient capables de soutenir le président de la République dans la mise en œuvre des réformes institutionnelles.

« Ce que plus de la moitié de l’actuel gouvernement serait incapable de faire. Parce qu’ils ne disposent pas de base électorale ».

Pour faire passer la « pilule » des réformes institutionnelles en cours, le président de la République aura besoin de ministres capables de créer une large adhésion populaire autour de ces réformes.

Aux élections législatives reportées de six mois, s’ajoutent les communales partielles, l’élection des conseils de cercle, les sénatoriales et le référendum constitutionnel…

Autant de réformes et d’échéances électorales qui exigent une large adhésion populaire. Ce dont IBK ne dispose pas. Du moins, pour l’instant.

Pour faire échec à ces réformes, les deux grands fronts de l’opposition se sont fédérés. Objectif : montrer à l’opinion nationale et internationale qu’IBK est « incapable de gouverner le pays ».

Pour se sortir de ce piège, le Chef de l’Etat entend – sans le nommer – former un gouvernement d’union nationale. Afin de mettre ces réformes en œuvre.

Plusieurs leaders de l’opposition, et non des moindres, seront contactés, les jours à venir, pour entrer au prochain gouvernement. Lequel devra, dit-on, voir le jour au lendemain des festivités du 20 janvier prochain.

Oumar Babi / Canarddechaine.com

Source : Le Canard Déchaîné

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ils n'ont rien laissé

21 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RDC: l'UA fait pression

21 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019