Mercredi 19 Juin 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le remaniement ministériel reporté en janvier

Annoncé dans la deuxième quinzaine du mois de novembre par la presse privée de…presse, le remaniement ministériel est reporté au lendemain des festivités du 20 janvier 2019. Plusieurs leaders de l’opposition feront, dit-on, leur entrée dans la future équipe gouvernementale.

A en croire nos sources, ce n’est pas, seulement, que le gouvernement qui sera remanié. Même au sein de l’armée, dit-on, il y’aura des « changements ». Sans plus de précision.

Il s’agit, de sources proches du pouvoir, d’intégrer au sein de l’attelage gouvernemental des leaders politiques. Notamment, ceux disposant d’une base électorale solide. Et qui, par voie de conséquence, seraient capables de soutenir le président de la République dans la mise en œuvre des réformes institutionnelles.

« Ce que plus de la moitié de l’actuel gouvernement serait incapable de faire. Parce qu’ils ne disposent pas de base électorale ».

Pour faire passer la « pilule » des réformes institutionnelles en cours, le président de la République aura besoin de ministres capables de créer une large adhésion populaire autour de ces réformes.

Aux élections législatives reportées de six mois, s’ajoutent les communales partielles, l’élection des conseils de cercle, les sénatoriales et le référendum constitutionnel…

Autant de réformes et d’échéances électorales qui exigent une large adhésion populaire. Ce dont IBK ne dispose pas. Du moins, pour l’instant.

Pour faire échec à ces réformes, les deux grands fronts de l’opposition se sont fédérés. Objectif : montrer à l’opinion nationale et internationale qu’IBK est « incapable de gouverner le pays ».

Pour se sortir de ce piège, le Chef de l’Etat entend – sans le nommer – former un gouvernement d’union nationale. Afin de mettre ces réformes en œuvre.

Plusieurs leaders de l’opposition, et non des moindres, seront contactés, les jours à venir, pour entrer au prochain gouvernement. Lequel devra, dit-on, voir le jour au lendemain des festivités du 20 janvier prochain.

Oumar Babi / Canarddechaine.com

Source : Le Canard Déchaîné

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Modibo Fofana, président de Appel Mali : « Appel Mali ne se reconnait pas dans les publications ne respectant pas l’éthique et la déontologie »

Communiqué APPEL Mali

L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL Mali) constate avec regret des dérives sur certains sites d’information.

Ces medias en ligne, pour la plus part  non encore enregistrés dans le  registre officiel de Appel Mali, travaillent dans l’amateurisme total, en faisant fi de toutes règles d’éthique et de déontologie édictées par la profession.

Lire la suite

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Il y a une vie après le FMI

19 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] Donald Trump, candidat à sa propre succession

19 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2019