Dimanche 18 Novembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Localité de Sebeté dans le cercle de Banamba : Les djihadistes ferment les classes, interdisent les cérémonies de mariage et de baptême

La localité de Sebeté située à environ 70 km de Banamba, région de Koulikoro, a reçu jeudi 1er novembre 2018 vers 17 heures, la visite des djihadistes.

Selon un enseignant en poste à l’école de Sebeté, les djihadistes au nombre de 5 à 8 sont arrivés sur des motos et ont rassemblé tous les habitants à la mosquée du village. « Ils ont d’abord quadrillé le village avant de demander humblement aux habitants de se rassembler tous à la mosquée.

Dans l’enceinte du lieu de culte, ils ont demandé la fermeture des classes, la cessation des cérémonies de mariage et de baptême dans le village. Tout contrevenant s’expose à des représailles. Si vous respectez ces consignes, tout se passera bien car nous n’avons pas à faire à vous », nous a témoigné notre interlocuteur. Selon lui, aucun coup de feu n’a été tiré.

« Au moins 750 écoles ont été fermées dans l’ensemble du pays. Depuis le début de la crise dans le nord du Mali, il y a presque six ans, cela continue d’avoir un impact sur les enfants, notamment sur l’éducation (…) plus d’un million d’enfants en âge d’aller à l’école ne sont pas scolarisés », avait déclaré en septembre dernier, l’UNICEF au Mali.

Rappelons qu’en novembre 2016, la ville de Banamba avait été attaquée par des djihadistes. Depuis, les terroristes font des rondes dans la zone pour tenter d’asseoir leur diktat.

DTK

Source: Le Challenger

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Issa N’Diaye à propos de la démocratie au Mali : « Le système électoral malien souffre d'un problème de légitimité »

Blog

 

Cheick Boucadry Traoré : « La gouvernance malienne est en crise.

… Une décentralisation inefficace, coercitive et non démocratique »

« Notre conviction est qu’il faut transformer le Mali au niveau de ses structures politiques et sociales artificiellement édifiées dans l’intérêt d’une classe politique corrompue et capricieuse et une soi-disant communauté internationale qui continue à traumatiser notre pays

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

B comme base

16 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

16 Novembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018