Samedi 16 Février 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Journée mondiale de la poste : Rendre le service postal un outil de développement

La relance de la Poste au Mali afin de répondre mieux aux préoccupations des usagers était au centre d’un débat mardi 9 octobre. Un événement qui a enregistré la contribution des acteurs dont le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré.

La Poste, l’un des services de souveraineté, a pour but de transporter et la remise des colis, le transport des passagers au moyens des postes automobiles rurales (PAR).  En plus du courrier, la poste assure le transfert de fonds par l’émission et le paiement des titres, l’acheminement et la mise des valeurs et des objets précieux sous forme d’envois avec valeurs déclarées.

Cependant, cette structure fait face à des défis de mondialisation et de l’avènement du numérique. Pour répondre à cette préoccupation, la Poste du Mali a, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la poste, organisé un pane qui a regroupé le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, l’AMRTP et la direction de la Poste. A travers cette activité,  il s’agissait pour la direction générale d’informer l’opinion sur les nouvelles mesures prises par le gouvernement pour assainir le secteur postal afin que notre pays soit en conformité avec les normes de régulation de l’UPU. Mieux, la poste souhaite faire connaitre le rôle de l’AMRTP en tant que structure postal pour faire face à la concurrence déloyale et de sensibiliser les entreprises et les admirations sur le rôle crucial du service pour fournir des services de base et impulser une nouvelle dynamique aux activités postales à travers les actions innovantes.” Le Mali à l’instar des autres  pays de l’UPU engage une politique de restructuration de la poste qui consiste à transformer en profondeur l’entité postale afin d’adapter  celle-ci aux besoins du marché à travers un marketing dynamique. Cette restructuration s’articule autour des axes majeurs dont la mise en place de structures verticales orientées, notamment le poste services, la poste Digitale et la poste Finances… », a expliqué le PDG, Ibrahima Haïdara.

Suivant ses explications, la politique s’entendra à la création de la poste Mobile. “Elle consiste à créer un opérateur virtuel de télécommunication qui se basera sur les réseaux  existants pour fournir des services de téléphonie à moindre coût afin de permettre l’exploitation des services digitaux de la poste en plus des fonctionnements classiques d’un réseau télécoms… “.

Le thème retenu pour cette année est “la poste : livrer  du bien au monde entier”. Il cadre parfaitement aux axes de la lettre de mission du président de la République, indique le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna M. Touré. “La poste du Mali est en pleine mutation. Les défis sont le numérique. Nous avons comme mission de la mettre à niveau pour l’atteinte des objectifs. Il faut que les experts montrent du doigt les différents problèmes. Les moyens manquent mais la mise en disposition des ressources de l’État ne feront pas défaut. Le service postal doit être une entité de développement selon les axes prioritaires”, a indiqué le ministre Touré.

Bréhima Sogoba

Source : L'Indicateur du Renouveau 10 Oct 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La privilégite, la maladie des privilèges

15 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

15 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019