Lundi 22 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Ecole de maintien de la paix : L’ALLEMAGNE ACCORDE UN NOUVEAU FINANCEMENT

Dans le cadre du renforcement de ses capacités, l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye (EMPABB), a procédé, hier mardi, à la signature d’une convention avec la République fédérale d’Allemagne.

La cérémonie qui s’est déroulée à la direction générale de l’EMPABB, a enregistré la présence de l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Mali, Dietrich Becher, du directeur général de l’EMPABB, le général de brigade Cheick Fanta Mady Dembélé ainsi que de plusieurs  hauts gradés des deux pays signataires.

Dans son discours, le diplomate allemand s’est dit très heureux d’avoir eu la chance de signer une convention sur le financement de l’Ecole de maintien de la paix. Il précisera par la suite que ce financement s’élève à 1,4 million d’euros, soit environ 900 millions de nos francs). Il est destiné au renforcement et à l’amélioration de la qualité des cours enseignés à l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye.

Par ailleurs, l’ambassadeur d’Allemagne a rappelé  que son pays n’est pas à sa première fois dans cet exercice, car il a déjà financé beaucoup de cours, notamment dans le cadre des observateurs militaires et de la coopération militaire civique. Dietrich Becher s’est dit confiant et rassuré que l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye mettra son expérience en jeu pour que ces fonds puissent être profitables à toutes les unités qu’elle forme en son sein, venant diverses pays d’Afrique. Enfin, il a invité les responsables de ladite école à faire une gestion transparente de ces ressources.

Quant au directeur général de l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye, il s’est dit très heureux de la signature de cette convention qui constitue aujourd’hui, selon lui, une preuve de la bonne santé des relations de coopération entre la République fédérale d’Allemagne et celle du Mali. «Nous promettons de faire une gestion transparente et rigoureuse des ressources mises à notre disposition dans le cadre de cette convention», a indiqué le général de brigade, Cheick Fanta Mady Dembélé.

Aboubacar Traoré

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018