Lundi 22 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Diré (Tombouctou) : 3 morts suite au chavirement d’une pinasse

Les faits se sont produits, hier lundi 8 octobre, aux environs de 22 heures. Une pinasse à bord duquel se trouvaient 7 personnes dont des élèves-maîtres a chaviré au large de Diré, localité relevant de la région de Tombouctou.

Le bilan fait état de trois morts dont les noms suivent : Sivirin Koné 21 ans; Rodrigue Keita 20 ans et Seydou Dembelé 23 ans. 4 autres passagers ont pu être repêchés vivants.

Ces élèves-maitres devaient se rendre à Diré pour une formation d’une dizaine de jours.

Les raisons du chavirement de cette pinasse n’ont pas encore été dévoilées. Toutefois, il faut dire qu’en raison des quantités abondantes de précipitations enregistrées dans la zone, le niveau d’eau du fleuve a augmenté. Par ailleurs, il ne faudrait pas occulter le fait qu’il y a beaucoup d’embarcations de fortune, à cause du manque d’entretien, qui sont dans ces eaux.

Source: Kibaru

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ministres sans portefeuille

22 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

22 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018