Lundi 22 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Kayes : Grande marche le samedi prochain pour réclamer un scanner pour la ville

L’hôpital Fousseyni Daou de Kayes est très mal équipé. Ce manque de plateau technique digne de ce nom au sein de la plus grande structure de la première région est source de beaucoup de désagréments pour la population.

A Kayes, les blouses blanches sont obligées d’évacuer les malades à Bamako, pour faire l’examen du scanner et certains examens biologiques. À en croire les kayesiens, l’absence du scanner est l’arbre qui cache la forêt, car dans cette infrastructure, beaucoup de services ne fonctionnent plus convenablement.

Les d’attendre, les Kayesiens ont décidé d’organiser une grande marche le samedi 13 octobre prochain « pour réclamer la dotation du plateau technique de l’hôpital régional d’un scanner, d’un appareil de dialyse et autres appareils nécessaires à son bon fonctionnement. »

Source : Le Républicain 9 Oct 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ministres sans portefeuille

22 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

22 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018