Samedi 16 Février 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Arène politique : Harouna Sangaré démissionne de l’UDD

Harouna Sankaré, maire de la commune de Ouenkoro, a  informé hier 3 octobre dernier à travers un communiqué les populations du cercle de Bankass de sa démission et de l’ensemble des conseillers UDD de la commune de Ouenkoro.

La lettre de démission a été officiellement notifiée le 1er octobre dernier au président de la section UDD de Bankass, Tidiani Guindo, ancien député. Les conseillers démissionnaires sont : Housseini Sankaré, 1er Adjoint maire de Ouenkoro, Adama Brico, maire signataire, Youssouf Diallo, Mahama GUINDO, Diadjé Sankaré, Hawa Sankaré, Boukary Traoré.

Par ailleurs, Harouna Sankaré, ancien candidat à la présidentielle, déclare qu’il n’est pas candidat aux élections législatives de novembre et décembre 2018.

====

Mali: Les Nations-Unies dressent un rapport accablant

Les violences dans le Centre et le Nord ont fait 287 morts, 38 blessés, 67 personnes enlevées et plus de 5000 déplacés en trois mois, indique un rapport des Nations Unies. Son Secrétaire Général Antonio Guterres a indiqué que depuis trois mois, les conditions de sécurité demeurent très préoccupantes et continuent à se dégrader dans le centre et le Nord du Pays. Illustration de cette détérioration de la situation sécuritaire: 58 attaques armées ont été perpétrées dont 21 contre les FDS, 16 visant la MINUSMA.

Source : L'Indicateur du Renouveau 4 Oct 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La privilégite, la maladie des privilèges

15 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

15 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019