Jeudi 18 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Contre le trafic humain : Une nouvelle association née pour combattre ce fléau

L’association “War Against Human Trafficking” a été créée pour lutter efficacement contre toutes les formes de trafic des humains. Son lancement a eu lieu ce samedi 29 septembre à l’hôtel Radisson Blu. Selon les membres de l’association, la lutte contre la traite des êtres humains constitue une des priorités en matière de protection et de promotion des droits de l’Homme et de lutte contre la criminalité organisée.

La cérémonie était présidée par le représentant du directeur général de la gendarmerie, le colonel Lassina Samaké, en présence du commandant de police de l’Interpol, Yoro Traoré, et le président du Conseil de base des Maliens du Nigeria, Mamadou Kanadjigui.

Pour le président de War Against Human Trafficking, Amara Cissé, plusieurs pays africains se sont donné la main afin de lutter contre le trafic humain.

“Ce combat, nous devons la mener dans un esprit sain et prospère. Nous devons nous unir pour combattre ce fléau qui inquiète le monde entier aujourd’hui. Ensemble condamnons le trafic des humains qui est une violation des droits de l’Homme”, a laissé entendre le président de l’association.

Selon Mamadou Kanadjigui, nous devons identifier les causes de ce trafic. “Avant de combattre le trafic des humains, il faut combattre la pauvreté, car les gens sont pauvres. Je pense que c’est le manque d’emploi et la pauvreté… qui poussent certains humains à cette pratique” a-t-il déclaré.

Le colonel Lassina Samaké et le commandant Yoro Traoré se sont félicités de l’initiative. Pour eux cette association mérite un grand soutien de la part des autorités et de toute l’Afrique en général.

Adama Diabaté

Source : l’Indicaeur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La VAR aux élections

17 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Thomas Sankara: un monument à sa mémoire

17 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018