Mercredi 16 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Nord et centre du Mali : 9.000 personnes déplacées en quelques semaines

La fréquence et la brutalité des conflits et des attaques affectant les civils dans le nord et le centre du Mali restent une préoccupation majeure pour la communauté humanitaire, a déclaré la Coordonnatrice humanitaire pour ce pays, Mbaranga Gasarabwe.

Elle a demandé instamment à toutes les parties concernées de respecter le droit international humanitaire et le Nord et centre du Mali :

9.000 personnes déplacées en quelques semaines droit international relatif aux droits de l’homme. « J’exhorte toutes les parties à une résolution pacifique de leurs différends et à privilégier le dialogue dans les efforts de réconciliation », a-t-elle dit dans un communiqué de presse publié lundi par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Cette année, les conflits intercommunautaires se sont aggravés, principalement dans la région de Mopti, dans le centre du Mali.

Du 1er avril au 31 mai 2018, dans la région de Mopti, ces conflits ont entrainé le déplacement interne de près de 9.000 personnes, sur un total de 61.400 déplacés au Mali. Ces conflits meurtriers fragilisent le tissu social alors qu’une inquiétante crise agropastorale et nutritionnelle prospère sur le lit de l’insécurité et des conditions agro-climatiques propres au Sahel.

« Nous devons redoubler d’efforts pour trouver une solution durable aux causes profondes de ces conflits chroniques. C’est l’avenir du Mali et de la région sahélienne toute entière qui en dépend », a souligné Mme Gasarabwe. « La communauté humanitaire réitère son soutien indéfectible aux autorités maliennes pour venir à bout de ces conflits fratricides, qui ont déjà coûté des dizaines de vies, y compris celles de femmes et d’enfants ».

Cette année, 4,3 millions de personnes ont besoin d’une assistance humanitaire au Mali. La communauté humanitaire, en appui au gouvernement, a lancé un appel de fonds de 263 millions de dollars pour assister 1,6 million de personnes. A ce jour, seulement 94 millions de dollars, soit 36% des fonds recherchés, ont été mobilisés.

Source : l’Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Energie solaire pour tous

16 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

CPI : décision historique

16 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019