Mardi 25 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Interdiction de la marche : Le collectif des Agents Contractuels de l’Etat en grogne contre l’Etat

Le collectif des agents Contractuels de l’Etat avait ce mercredi 04 juin 2018 décidé de marcher sur Koulouba. Malheureusement, ils se sont heurtés à un refus catégorique du gouverneur du District de Bamako.

L’intégration ou la mort était le mot d’ordre ce mercredi 4 juin 2018. Le collectif des Agents contractuels de l’Etat qui n’ont cessé de réclamer l’indulgence de l’Etat est actuellement en grogne contre ce dernier. Conscient qu’il leur faut impérativement poser des actions concrètes pour se faire entendre, ont après leur assemblée du Samedi 30 juin, déposé une demande de marche auprès du gouvernorat. Une marche allant de la bourse du travail à Koulouba.

Dès le dépôt de la demande, le gouverneur a essayé de les en dissuader. En effet, selon Aboubacar Traoré, président du collectif des Agents contractuels de l’Etat, « lorsque la demande est partie au niveau du Gouvernorat, l’envoyé a d’abord été bloqué à la porte sous prétexte que les administrateurs civils étaient en grève. Il a fallu que j’insiste pour qu’on le laisse déposer le courrier ».

Le Collectif des agents contractuels de l’Etat dont l’intégration à la fonction publique est bloquée depuis longtemps à cause de la mauvaise volonté du Ministre de la Fonction publique, Mme Diarra Racky Talla, sont prêts à passer outre la décision du gouverneur quitte à mourir pour leur droit. Ils sont plus de 3000 chefs de familles qui travaillent et contribuent au quotidien au développement de notre pays. Nous témoigne Aboubacar Traoré.

Ils ont finalement décidé d’accorder quelques jours à l’UNTM qui a promis de plaider en leur faveur. Le gouvernement malien se relève de plus en plus inefficace quand il est question d’assurer la survie de ses enfants. Cette attitude du gouvernement risque d’ébranler le front social à la veille des élections présidentielles.

Correspondance particulière Hawa Sy

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Délégation gondwanaise à l’ONU

25 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Afrique : Faut-il s’inquiéter des investissements chinois ?

25 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018