Samedi 17 Novembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Processus électoral au Mali: la distribution des cartes d'électeurs relancée

Après une semaine de mobilisation, les préfets et sous-préfets des syndicats de l’administration territoriale malienne ont mis fin mardi 3 juillet à leur grève. Un accord a été obtenu après des discussions directes avec le Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maiga.

Le processus électoral redémarre donc avec la distribution des cartes d’électeurs.

L'accord entre les syndicats grévistes et le gouvernement a été trouvé dans le bureau du Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maïga. La poire a été coupée en deux. La grille salariale demandée par les grévistes a été acceptée, mais c’est en revanche le statu quo sur les primes et indemnités réclamées. Les discussions se poursuivront.

En attendant, les grévistes, notamment préfets et sous-préfets, vont reprendre le chemin des bureaux ce mercredi 4 juillet, avec pour objectif de recommencer la distribution des cartes d’électeurs. Une distribution qui relancera le processus électoral fortement perturbé par la grève.

Autre bonne nouvelle sur le front : la distribution des cartes d’électeurs va, en principe, pouvoir enfin commencer à Kidal, localité du nord toujours aux mains des ex-rebelles.

Sur place, les groupes armés refusaient toute distribution des cartes d’électeurs avant la répartition des postes de président et vice-président des autorités intérimaires prévues par l’accord de paix d’Alger. Désormais, c’est chose faite dans les cinq régions administratives du nord.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Issa N’Diaye à propos de la démocratie au Mali : « Le système électoral malien souffre d'un problème de légitimité »

Blog

 

Cheick Boucadry Traoré : « La gouvernance malienne est en crise.

… Une décentralisation inefficace, coercitive et non démocratique »

« Notre conviction est qu’il faut transformer le Mali au niveau de ses structures politiques et sociales artificiellement édifiées dans l’intérêt d’une classe politique corrompue et capricieuse et une soi-disant communauté internationale qui continue à traumatiser notre pays

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

B comme base

16 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

16 Novembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018