Dimanche 17 Février 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Face à la crise à Mopti : La PSRM marchera le 10 juillet prochain

La Plateforme “Sauvons la région de Mopti“ (PSRM) marchera le 10 juillet prochain à Bamako et dans les différents cercles de Mopti. L’information a été donnée, dimanche dernier à la Cité des enfants au cours d’une assemblée générale.

La crise au centre a atteint son paroxysme. C’est pour apporter son soutien indéfectible à la population de Mopti que la Plateforme “Sauvons la région de Mopti” organisera une marche synchroniser le 10 juillet à Bamako et dans les différents cercles de la région. L’objectif est d’interpeller la communauté nationale et internationale à trouver une solution à cette crise.

“Ce qui se passe dans la région de Mopti est très grave. Nous allons marcher pour démontrer l’inexistence de l’administration dans plusieurs cercles de la région de Mopti. Egalement, c’est pour dénoncer les exactions, les assassinats ciblés, les crimes odieux imposés à la population. Nous voulons marcher pour que la communauté nationale et internationale sache que Mopti est en danger”, a affirmé Mama Samassékou, coordonnateur provisoire de la Plateforme “Sauvons la région de Mopti”.

Selon les leaders de la plateforme, la question du Centre doit être une urgence pour les dirigeants. “Nous voulons que le gouvernement joue son rôle régalien qui est de protéger les populations”, a-t-il-indiqué. Après cette marche pacifique, la Plateforme prévoit d’organiser plusieurs autres activités.

Zié Mamadou Koné

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La privilégite, la maladie des privilèges

15 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

15 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019