Mercredi 27 Mars 2019
Bannière CPA

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: dix-sept morts perdus dans le désert

Au Mali, dix-sept personnes dont des femmes et des enfants ont été retrouvées mortes dans un véhicule de transport en commun, à 60 km d'Araouane, au nord de Tombouctou. Le conducteur du bus s’est égaré entre l’Algérie et Tombouctou, perdu en plein désert. Aucun des voyageurs n'a survécu, selon les autorités locales.

Le véhicule a quitté l'Algérie le 21 juin dernier avec à son bord quatre enfants, six femmes et sept hommes dont le chauffeur. Ils devaient arriver à Tombouctou, après deux jours sur la route, selon le maire adjoint de la ville de Diré, au Mali, qui a pu recueillir des informations sur place.

Les passagers étaient tous Maliens. La plupart étaient résidants en Algérie et revenaient dans la région pour rendre visite à leur famille. D'autres, comme cette mère et ses deux enfants, étaient allés en Algérie quelques jours pour se faire soigner. D'autres, enfin, avaient tenté d'immigrer mais étaient de retour chez eux.

Après presque deux semaines sans nouvelle des voyageurs, des proches des victimes organisent des recherches depuis l'Algérie. Ils retrouvent finalement le bus en plein désert, à 130 km de Tombouctou.

Selon les autorités, le conducteur s'est vraisemblablement égaré dans le désert. Un fort vent de sable soufflait à ce moment-là.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Services d'urgence et secours au Gondwana

26 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Ali Bongo de retour à Libreville

26 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019