Mardi 25 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Centre de formation professionnelle de Missabougou : MAOULOUD BEN KATTRA LANCE LA RÉALISATION DE NOUVELLES INFRASTRUCTURES

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra a lancé, samedi dernier, les travaux de réalisation des infrastructures au Centre de formation professionnelle de Missabougou (CFPM).

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du Projet de développement des compétences et l’emploi des jeunes (PROCEJ) avec le soutien financier du Projet pour l’employabilité des jeunes au Mali (PEJM). Y étaient également présents à la cérémonie, Amadou Touré, maire de la commune VI, Mme Touré Djahara Dramane, directrice du centre et les représentants des partenaires techniques et financiers. Dans son intervention, la directrice Mme Touré Djahara Dramane a rappelé qu’en 2017, le CFPM a formé 295 apprenants, dont 50 de la commune V et 25 de la commune III en coiffure, plomberie, carrelage. Au total, le centre a formé 370 étudiants l’année dernière. La directrice a aussi mis l’accent sur d’autres avancées comme la création d’un site web, l’élaboration d’un plan stratégique et l’élargissement du partenariat, la construction de quatre nouvelles salles, l’aménagement des heures et filières et le renforcement du personnel. Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle rappellera que c’est à la suite d’un accord signé le 25 juillet 2014 entre l’Etat malien et la Banque mondiale que le PROCEJ est né.

Le projet, selon lui, appuie un certain nombre d’établissements techniques et professionnels des ministères de l’Éducation nationale et de l’Emploi et de la Formation professionnelle. L’objectif du projet est de renforcer les capacités techniques et professionnelles des établissements concernés en offre de formation et gouvernance. A en croire Maouloud Ben Kattra, l’ensemble des efforts ont permis la création de 252.313, soit 126,2% de taux de réalisation. Il a noté que le Centre de formation professionnelle de Missabougou est une fierté pour son département. Car, ce centre est en train de répondre à sa vacation de centre retenu dans le cadre de l’expérimentation du concept collège communautaire de l’espace UEMOA. La cérémonie a pris fin par la remise d’attestations et d’équipements mécaniques au centre par le Projet pour l’employabilité des jeunes au Mali (PEJM).

Ce projet est une initiative d’éducation internationale financé à plus de 3 milliards FCFA par le gouvernement canadien sur une durée de cinq ans.

Amadou B. MAIGA

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Délégation gondwanaise à l’ONU

25 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Afrique : Faut-il s’inquiéter des investissements chinois ?

25 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018