Mercredi 27 Mars 2019
Bannière SWED

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Election présidentielle du 29 Juillet 2018 : Le mouvement « Les engagés » opte pour Soumaila Cissé

Après le CDR le jeudi dernier, c’est au tour du mouvement « Les engagés » de déclarer son soutien à la candidature de l’Honorable Soumaila Cissé.

En effet, une convention « Alliance URD-mouvement Les engagés » a été signée le samedi 30 juin 2018 dans la salle de conférence du siège de l’URD, par le président du mouvement « Les engagés », Makan Koné, et la 1ère vice-présidente de l’URD, l’Honorable Kadiatou Samaké Coulibaly.

Après analyse de la situation actuelle du pays, les membres du mouvement « Les engagés » ont décidé de soutenir le candidat Soumaila Cissé pour lever les défis auxquels le Mali est confronté ; d’où l’« Alliance URD-mouvement Les engagés ». Dans la convention, les deux parties réaffirment leur attachement profond au respect des principes démocratiques et républicains, à la sauvegarde de la paix et de la cohésion nationale, au regroupement des forces politiques et celles de la société civile pour réussir l’Alternance.

Mais en clair, cette alliance scelle un pacte de soutien à la candidature de Soumaila Cissé dès le 1er tour. Raison pour laquelle, l’Alliance se traduira également par des mécanismes de concertation et d’actions politiques en vue notamment de mettre en commun leurs efforts pour améliorer la participation des concitoyens, la sécurité, l’impartialité et la transparence des opérations électorales.

Ce n’est pas tout, elle va prévenir et combattre la fraude électorale afin de renforcer la légitimité et la crédibilité des institutions. Dans le cadre de ladite Alliance, les membres du mouvement « Les engagés » seront représentés dans la coordination des Associations et mouvements de Soutien à la candidature du chef de file de l’Opposition et aussi dans les différentes équipes locales de campagne.

Pour le président du mouvement « Les engagés », Makan Koné, l’Honorable Soumaila Cissé a bénéficié de leur soutien grâce à son très bon projet de société. Pour lui, Soumaila Cissé est le candidat capable de lever les défis auxquels le Mali est confronté.  L’ancien président de la Maison de la Presse, Makan Koné, a aussi précisé que son mouvement se battra pour l’élection de Soumaila Cissé afin de restaurer l’espoir.

A son tour, la 1ère vice-présidente du bureau de femmes de l’URD, Mme Kadiatou Samaké Coulibaly, a félicité le mouvement « Les engagés » pour avoir fait le « meilleur choix ». Selon elle, le candidat de l’URD est sans nul doute le meilleur candidat. Pour l’ancien député, l’union est plus que nécessaire dans ce combat pour l’Alternance. Elle ajoute que tout le peuple est aujourd’hui dans le camp de Soumaila Cissé. « Le président Soumaila Cissé n’est plus le candidat de l’URD, il est le candidat du peuple malien », a-t-elle affirmé.

Avant de terminer, la 1ère vice-présidente des femmes de l’URD a répondu au président IBK par rapport à ses propos tenus à Kita. A ses dires, comme à son habitude de chercher la polémique, IBK s’est prononcé sur la marche du 02 juin. Il aurait dans son discours avancé qu’en réprimant la marche, l’Etat a appliqué son autorité. « Que l’autorité de l’Etat s’applique au Nord et au Centre d’abord », a répliqué Mme Kadiatou Samaké Coulibaly.

Boureima Guindo

Source: Le Pays

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Services d'urgence et secours au Gondwana

26 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Ali Bongo de retour à Libreville

26 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019